J’entends vos arguments (sans partager vos points de vue), mais que préconisez-vous alors comme…
Olivier LAMBERT
1

Il n y a aucune alternative a la demesure enegertique si ce n est la sobriete energetique radicale. Le nucleaire tout comme les energies fossiles sont des instruments developes pour satisfaire la tendance a l´hybris qui habite l´homme. Si on continue a fournir de l’energie facilement accessible a une masse vivant dans l’incurie, souvent parfaitement inculte de l´histoire ayant amene a cette trajectoire et des techniques elles memes et ne se souciant pas de l´impact de sa consommation, la progression demographique mondiale continuera et il faudra toujours plus d´energie pour alimenter des reseaux centres autour d´oligopoles violentes et inégalitaires. Cela veut dire au final un monde sterile, laid, avec des réactions d´ultra violence classiques quand une espece animale peuple trop densement son milieu.

C´est le probleme du systeme technique nucléaire: la fragmentation des responsabilites et des taches conduit mécaniquement a l´incurie et a la catastrophe.

C´est pour cela que l´argument de janco ne tient pas: la demande en energie du publique existe bien, meme si elle resulte de pressions qui sont souvent etrangeres a nos aspirations individuelles (qui a vraiment envie de passer deux heures dans les embouteillage pour bosser, mais “on a pas le choix” dans le systeme actuel et il faut bruler du petrole). Mais cette demande est parfaitement irrationnelle et ne doit pas être satisfaite.

C´est pour cela qu´il est fondamentale que toute les personnes qui ont un bon niveau scientifique, qui ont des capacites ne s´engagent pas dans les voies scientifiques et techniques classiques afin de ne pas collaborer a cette societe industrielle qui ne peut que mener a une catastrophe.

L´erreur de Jancovici est de croire qu´il pourra changer un systeme alors qu´il faut pousser a sa desaffection.