4 PIÈGES À ÉVITER EN DÉMARRAGE D’ENTREPRISE

Pensez à prendre vos outils gratuits ici, et recevez mes stratégies par courriel. Et visitez moi !
Les pièges en démarrage d’entreprise sont nombreux

Lorsque vous démarrez votre affaire, il est normal que vous vous éparpillez! Il y a tant à faire!
Vous avez peu de budget et vous devez tout faire par vous-même… Et puisque vous naviguez seule en eaux troubles, vous faites de votre mieux mais vous ne faites pas nécessairement ce qu’il faut faire au bon moment. Vous vous laissez submerger par toutes les autres choses à faire au lieu de vous concentrer sur votre offre de service et votre prospection de clients, en priorité.

Votre to-do liste de démarrage d’entreprise ressemble à ça: financement, recherche de clients, logo, facturation, comptabilité, réseautage, site web, cartes d’affaires, et bien plus encore, mais par QUOI commencer ?

Voici les pièges les plus courants, que les femmes que j’ai côtoyées ont toutes tombées dedans, avant de me rencontrer! Par chance nous avons pu rectifier le tir rapidement et les plonger dans les bonnes actions à faire au bon moment. Voici ce qu’elles ont apprit.

Piège #1: Passer trop de temps sur le logo et les cartes d’affaires

Ce n’est pas essentiel de faire des cartes d’affaires pour être en affaires! Les cartes sont bien pratiques seulement si vous faites du réseautage, et encore là, si vous faites du réseautage pro-actif, c’est VOUS qui prenez les cartes et faites des suivis!! Le logo est encore moins important! Oui, oui, tout le monde s’en fout de votre logo! C’est bon pour votre égo, mais ça ne propulse pas du tout votre entreprise. TOUTES les femmes que j’ai aidé ce sont accrochées les pieds ici.

Piège #2: Passer trop de temps sur le site web

Le site web, à moins que vous fassiez du commerce électronique, n’est PAS requis avant de démarrer votre entreprise! Vous pouvez vous en sortir avec une simple page LinkedIn ou Facebook et le tour est joué! Une de mes coachées a même démarré, puis quitté son emploi pour se consacrer à son entreprise…avant que son site web ne soit prêt! Si elle avait attendu après ça, elle aurait perdu de précieux mois d’actions! Retrouvez la page Facebook de Johanne Bélisle, en attendant son site web.

Piège #3: Vouloir que tout soit « parfait, à mon goût »

Si vous vous êtes accrochée les pieds dans les 2 premiers pièges, il y a de fortes chances que le troisième piège vous guette! En effet, si vous désirez avoir une image de femme d’affaires parfaite avant même d’avoir commencé à générer des revenus: vous êtes en plein dedans! Vous voulez que la carte soit de la bonne couleur, que le logo vous « ressemble » davantage, que le site web soit beau et sans coquilles…Toute cette énergie que vous déployez pour être en compétition, alors que vous vous trouvez encore sur le banc, est absolument futile. Avec toute cette énergie-là, vous auriez été capable d’aller chercher de vrais clients qui vous rapportent de l’argent.

Piège #4: S’adresser à tout le monde et ne pas personnaliser son message

Par peur de manquer de clients, vous voulez inclure le plus de monde possible et offrir vos services à tout le monde! C’est en faisant exactement ceci que vous n’aurez personne…Que voulez-vous, la publicité a atteint un niveau de personnalisation élevé. Même VOUS, vous aimez être interpellée personnellement. J’utilise souvent l’analogie des poubelles… Chez vous, lorsque vous dites à votre tribu qu’il faut que « quelqu’un » sorte les poubelles, je suis prête à parier que le lendemain, elles y sont toujours! Si vous dites qu’un des enfants doit les sortir, on s’approche. Par contre, si vous dites que l’aîné des enfants doit sortir les poubelles après souper: il y a de meilleures chances que votre messages ce soit rendu à la bonne personne ET qu’elle ait fait ce que vous attendiez d’elle! Tout le monde aime des consignes claires!

Alors rappelez-vous des activités prioritaires dans votre d’entreprise: offre de service et prospection de clients. Ce sont les deux activités à faire avant de vous embarquer dans autres choses.

Gardez en tête que vous démarrez une entreprise et que pour être en business, il faut trouver des clients et générer des revenus. Autrement, ce n’est pas une entreprise que vous avez, mais bien un hobby. En business vous ne pouvez pas vous permettre de traîner longtemps dans ces pièges, car il vous en coûte bien plus cher que ce que vous croyez économiser. Votre temps est précieux, tout comme votre énergie et en démarrage, le momentum est hyper précieux! Si vous vous attardez dans un de ces pièges trop longtemps, vous manifestez alors des symptômes d’auto-sabotage…mais ça, nous en reparlerons dans un autre article!