.africa est long mais c’est le meilleur pour le continent

Un site .africa

La nouvelle de la mise en place des domaines .africa est tombée la semaine dernière. L’Afrique a enfin une identité numérique. Comme une entité reconnue sur internet. Mais cette nouvelle a suscité une inquiétude chez beaucoup de citoyens du net. Pourquoi une si longue extension ? Pourquoi n’a-t-on pas attribué au continent une extension de deux lettres comme pour l’Europe ?

On s’est réveillé tard, probablement

Cherchant à lever cette inquiétude, j’ai vérifié les éventualités qui s’offriraient au continent. Il faut noter que l’extension panafricaine est arrivée tardivement, au moment où certaines extensions nationales ont significativement avancé. C’est ainsi que dans le but de se donner une plus grande visibilité, le Gabon a rendu gratuit les domaines .ga, et d’autres pays comme le Togo se sont approprié ce qui durant longtemps était géré par une entreprise privée. Ceci dit, l’Afrique veut se faire s’identifier sur le net. Et à cet effet, l’Union Européenne a son extension .eu. Ce serait naturel de voir l’Afrique, l’Union Africaine bien sûr, posséder un domaine en deux lettres. Malheureusement, lorsque vous arrivez tardivement dans un monde, sans surprise, vous aurez raté beaucoup de choses. Ça fait 32 ans que la première extension, le .com, a vu le jour. L’Union africaine avait normalement un choix naturel entre .ua et .au (en référence à son sigle en français ou en anglais). Mais vu la multitude de pays que compte la planète, le .ua est déjà attribué à l’Ukraine, et le .au à l’Australie. Ce qui ressemblerait plus au continent, c’est bien .africa.

Et la longueur ?

La longueur ne nuit pas à votre nom de domaine. C’est bien vrai qu’on a toujours eu cette impression que l’extension ne dépasse pas 3 caractères, comme .com.net.fr, … Mais, croyez-moi, le .africa n’est pas la plus longue des extensions. D’autres existent déjà, à l’instar de .blog (utilisé par Google et Stack Overflow pour leur blog), .google qui aussi vient d’être mis en place, .store (pour les boutiques en ligne), .technology, … et bien d’autres. D’après Wikipédia, la taille des noms de domaines est limitée à 255 caractères, toutefois, les limites actuelles n’en permettent que 67 pour le plus long d’entre eux. Et .africa ne forme que 7 caractères (en comptant le point). Si cette extension vous paraît trop longue à saisir, vous pourrez utiliser des QR code pour aider vos clients à juste scanner vos liens afin d’y accéder.

.africa pour propulser le panafricanisme

Ce courant (idéologie) politique qui promeut et encourage la pratique de la solidarité entre les africains où qu’ils soient sur la planète n’a pas épargné le milieu technologique. Loin de là, et surtout dans le monde entrepreneurial, des plate-formes à visibilité continentales font recours au .com pour s’attribuer une identité africaine. On s’efforce parfois d’ajouter des suffixes relatifs à l’Afrique pour véhiculer le message panafricaniste. Les domaines .africa sont donc les bienvenus.

Les domaines .africa sont là pour propulser le panafricanisme.

Bon vent à la nouvelle Afrique.


Originally published at Koffi Sani.