Pourquoi les start-up africaines francophones ne décollent pas ?
Ibuka Ndjoli
23614

Oh non. Tu es sorti d’où avec un article aussi inspiré ? Félicitations, Marcus Ibuka Ndjoli

La lutte est encore longue en Afrique francophone surtout. Penser global, du moins penser panafricain est un défi majeur pour les startup africaines. Les problèmes d’intégration régionales et sous-régionales ont contribué à l’isolation des idées. Nous continuerons le travail afin de créer cette Afrique dont nous serons fiers.

Like what you read? Give Koffi Sani a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.