La semaine en clair du 10 au 16 avril

​Par Julien Muntzer

©Wikicommons

L’essentiel de l’actualité du 10 avril au 16 avril

Par Julien M.

1- Un groupe aéronaval américain se positionne au large de la Corée du nord

Très actif à l’international ces derniers temps, Donald Trump continue d’utiliser la puissance militaire américaine. Cette fois-ci il a décidé d’envoyer le porte-avions USS Carl Vinson et son groupe aéronaval en direction de la Corée du nord. L’administration du président américain se montre inquiète des capacités nucléaires et balistiques que le régime de Pyongyang achève de mettre au point. Donald Trump qui s’était entretenu avec le président chinois Xi Jiping récemment, souhaite “régler le problème nord-coréen” rapidement. Pékin de son côté surveille de près ce regain de tensions dans la région mais semble soutenir les États-Unis dans leur démarche, des troupes et des blindés ayant été discrètement positionnées près de la frontière avec la Corée du nord.

Texte et videos du figaro.fr via AFP

2- Pyongyang menace les États-Unis de guerre nucléaire … et rate un essai de missile

La Corée du nord pas impressionnée a réagi immédiatement en menaçant Washington. Lors d’une parade militaire géante, Kim Jong-Un a montré ses muscles et surtout ses nouveaux missiles balistiques. Le leader nord-coréen a réitéré son avertissement à Washington : « Si les États-Unis mènent une provocation imprudente contre nous, notre pouvoir révolutionnaire répliquera dans l’instant par une frappe destructrice et nous répondrons à la guerre totale par la guerre totale et à la guerre nucléaire par notre style de guerre nucléaire. » Moins de 24h après, le régime a procédé à un essai d’un nouveau type missile mais qui s’est soldé par un échec, l’engin explosant presque immédiatement après le tir.

Décryptage par lemonde.fr avec ses correspondants à Washington et Tokyo

3- La “Mère de toutes les bombes” s’abat sur l’Afghanistan

La nouvelle a fait l’effet d’une bombe atomique. Washington a largué sa plus grosse bombe non-nucléaire sur l’Afghanistan. D’une puissance de 11 tonnes, la GBU-43/B Massive Ordonnance Air Blast Bomb ou MOAB est une bombe à effet de souffle d’artillerie lourde, qui combine l’explosion avec des effets thermique, d’onde choc et de dépression … de l’air, même si l’effet psychologique d’un tel largage fait parti des objectifs des militaires US. Il n’en existe que 15 exemplaires (14 maintenant) et c’est la première fois qu’elle a été utilisée en opération, contre un réseau de grottes et de tunnels de l’organisation Etat islamique (EI) dans le district d’Achin.

Explication avec rfi.fr via AFP

4- Un escadron franco-allemand prend son envol

C’est une petite étape supplémentaire dans la coopération militaire entre l’Allemagne et la France : la signature d’un accord inter-gouvernemental pour créer un escadron commun de transport tactique. 8 avions Hercules C130-J récemment achetés par les deux pays pour pallier les manques “capacitaires”, notamment liés aux retards de l’A400M, seront partagés et implantés sur la base aérienne d’Évreux. Pour Jean-Yves Le Drian ministre français de la Défense, il s’agit d’ « une sacrée avancée, et un changement qualitatif essentiel dans la coopération militaire franco-allemande ». La prochaine étape sera le déploiement dans le Sahel de la brigade franco-allemande, créée en 1989. Petit à petit peut-être que…

Explication avec Air&Cosmos

La présidentielle en clair

Dernière ligne droit avant la présidentielle pour les candidats et pour nous ! La question d’un deuxième porte-avion, tel un submersible en pleine avarie, a refait surface ces derniers jours. Certains experts ont calculé que le PA2 comme disent les pros, ne coûterait que 0,2% du PIB.

Laurent Lagneau d’Opex360 nous explique l’intérêt d’un tel projet.

Le dispositif de sécurité entourant la journée de vote a été présenté par le gouvernement. Plus de 50 000 policiers et gendarmes seront mobilisés pour sécuriser les 67 000 bureaux. Une DGSI aux aguets face à une menace terroriste qu’elle estime au plus haut, notamment pour les candidats.

Explication lemonde.fr avec AFP

L’Histoire en clair

Le Dimanche 16 avril commémore le centenaire de la bataille du Chemin des Dames, échec sanglant de la stratégie militaire française. Cette tragique offensive de la première guerre mondiale a fait 187 000 morts côté français et 163 000 côté allemand. Mal préparée, cette boucherie symbolise l’échec de l’état-major de l’époque et va lancer le grand mouvement des mutineries.

Un bref résumé historique via Herodote.net

Le journal La Croix nous parle de cette commémoration délicate

Le point sur les opérations françaises de la semaine

source: ministère de la défense

- Sahel : Opération Barkhane : L’opération Panga a pris fin le 8 avril. Cette opération militaire conjointe transfrontalière menée au sud de Hombori et à 200 kilomètres au sud-ouest de Gao a impliqué pendant deux semaines des soldats maliens, burkinabés et français. Au cours de cette opération, les quelques 1300 soldats, 200 véhicules et une dizaine d’hélicoptères des trois pays ont conduit, de part et d’autre de la frontière, et de manière coordonnée, des opérations de reconnaissance et de contrôle de cette zone ainsi que des fouilles dans des villages de la région. L’opération visait à lutter contre les groupes armés terroristes, notamment près de la forêt de Foulsaré, une des zones réputées servir de refuge aux groupes armés terroristes. L’opération a permis la collecte de renseignements, la saisie de matériels, la capture de 8 terroristes et la neutralisation de 2 autres.

Par ailleurs, la Minusma le 11 avril a vue la prise de fonctions du général de division belge Jean-Paul Deconinck à la tête de force onusienne.

- Syrie : Chammal : L’aviation française a réalisé 27 sorties dont 20 de reconnaissance armée ou d’appui au sol. 4 frappes ont été réalisées par les avions français en Irak, toutes en appui d’unités irakiennes engagées contre les combattants de Daech dans les régions de Mossoul, de Baïji et d’Al-Qaïm.

- Syrie : Task Force Wagram : l’artillerie française et ses 4 camions Caesar ont continué leur mission d’appui feu auprès de la 9e division irakienne engagée dans la région de Badush. 58 missions de tir en appui des forces irakiennes pour défendre les positions de la division au Nord-Ouest de Mossoul ont eu lieu.


Originally published at laguerreenclair.fr.