La vanité est-elle un vilain défaut ?

(découvrez la version vidéo diffusée sur TLM ci-dessous)

Rah la vanité, vilain défaut du rat de La Fontaine. Rappelez-vous. Un Rat des plus petits voyait un Éléphant des plus grands. Qu’admirez-vous donc chez lui interpellait-il la foule ? Comme si d’occuper plus ou moins de place nous rendait plus ou moins importants. Il en aurait dit davantage ; mais le Chat sortant de sa cage, lui fit voir en moins d’un instant qu’un Rat n’est pas un Éléphant.

Comment le rat a-t-il pu rater telle évidence : un petit n’est pas un grand ! Serait-ce par vanité ? C’est sur ce sentiment d’orgueil et de satisfaction de soi que La Fontaine met le doigt. Est vaniteux celui qui a les yeux plus gros que le ventre : comme la grenouille qui veut se faire plus grosse que le bœuf ou encore, pour établir un parallèle avec le champ professionnel, le collègue qui veut se faire plus gros que le boss, qu’il observe de sa petite place mais prend néanmoins de haut, qui tente de rallier les autres à sa cause autour de la machine à café, qui s’agite inutilement et parle pour ne rien dire. La vanité repose sur un sentiment de supériorité mais également d’infériorité. Paradoxal !

Dans ses Pensées Pascal écrit « le vaniteux, il veut être grand / mais il se voit petit / misérable et il ne peut souffrir qu’on lui fasse voir ses imperfections ni qu’on les voie”. Il est bien connu que la grandeur des uns renforce davantage la petitesse des autres. « La vanité d’autrui n’offense notre goût que lorsqu’elle choque notre propre vanité » écrit Nietzsche.

Mais leur petitesse ne peut-elle pas se faire grande ? Des rats rassemblés ne peuvent-ils pas peser le poids d’un éléphant ? Oser railler le plus fort c’est aussi un moyen de contester ..l’ordre des puissants établi par exemple. Craint d’être pris pour un lego, le vaniteux qui voit son ego épris de lui au risque d’en payer le prix peut agir pour que l’on soit égaux. Ce serait l’œuvre d’une vanité magnanime. La magnanimité, ce noble effort de l’orgueil par lequel l’homme se rend maître de lui-même et acquiert de la maîtrise sur les choses écrit La Rochefoucault. Bon là c’est raté pour le rat qui finit châtié. Car pour s’opposer, mieux vaut être conscients des chats qui rodent et rôdé dans l’art de rassembler.

Ainsi est mon éthique de conduite : N’est ni vilaine ni vaine, une vanité magnanime qui appelle à l’aide.

lauralange.fr

La minute philo sur TLM :

https://www.youtube.com/watch?v=wx0y3J7RpG8

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Laura Lange’s story.