En quoi es-tu vraiment doué(e)?

Quand j’avais 15 ans j’ai passé toute une série de tests d’orientation.
C’était trippant, ça me donnait une excuse pour ne pas aller en cours, mais ça ne m’a pas avancée.

Y’a un truc notamment qu’ils n’auraient jamais pu révéler. 
Un truc pour lequel je semble être naturellement douée.

C’est donner du bonheur aux gens. 
C’est montrer à quel point la vie peut être fun.
C’est dédramatiser un max n’importe quelle situation. 
C’est trouver des possibilités là où plus personne n’en voit.

« Laura, you bring out the best in people. »

Une amie m’a dit ça récemment.

Je ne pense pas que ce soit vrai tout le temps, mais j’aime les gens et j’aime la vie et des fois juste ça c’est suffisant.

Tu penses bien, un test n’aurait jamais pu révéler ça : c’est pas une compétence employable, ça n’entre dans aucune case.

Pourtant c’est ce genre qualité qu’on devrait rechercher.

Des fois je me prends à rêver à comment je pourrais l’employer : j’aurais un lieu magique, un lieu hors du temps où je recevrais les gens.

Je mettrais de la musique et je leur offrirais du vin ou thé, c’est selon. 
J’écouterais leurs doutes, leur stress, leur sentiment de solitude, et je leur montrerais à quel point la vie peut être belle si on prend les choses du bon côté. 
Je leur révèlerais à quel point ils sont puissants, à quel point le monde a besoin de leur talent. 
Je les inviterais à se trouver beaux, à aimer même les parties les plus sombres d’eux-mêmes, à danser dans l’inconnu. 
Je les pousserais à toucher les étoiles parce que la vie on en a qu’une et merde, pourquoi ne pas tout tenter.

Et puis j’ai réalisé que ça fait longtemps que j’ai commencé. 
Ca fait un moment j’écris dessus, ça fait un moment que j’essaie de l’incarner. 
C’est ce que je faisais quand j’étais réceptionniste à Londres, quand des inconnus du monde entier venaient me confier leur vie la nuit. 
C’est ce que je fais à travers le coaching.
C’est ce que je fais quand je crée. 
C’est ce que j’essaie de faire à chaque fois que je rencontre des gens.

Je suis loin d’être parfaite et y’a des jours où je n’y arrive pas, y’a des jours où je ne m’aime pas, des jours où je doute de moi.

Mais plus je suis alignée avec ce qui me rend heureuse, plus c’est facile de faire tout ça.

Je crois qu’il faut repenser ce que l’on considère comme utile, 
ce que l’on considère comme employable, 
ce que l’on considère comme compétence valable.

Je crois qu’il faut repenser ce à quoi on est vraiment doué. 
Pas ton CV, pas les trucs sur papiers, mais ce que tu fais naturellement. 
Même si c’est quelque chose qui ne te semble pas sérieux. 
Surtout si c’est quelque chose qui ne te semble pas sérieux.

Parce que ce monde est en transition. 
Parce que les règles ne seront bientôt plus les mêmes. 
Parce qu’elles vont très vite changer.

Et cette fois ce sera d’abord à nous de les réinventer.

Et TOI, dis-moi… en quoi es-tu réellement doué ?