Comment créer une équipe de cofondateurs en 30 jours pour lancer sa startup ?

Laurent Boyenval

Le cas concret chez EVER https://www.fr.everphotoshoot.com

De gauche à droite : Julien Taesch CMO, Laurent Boyenval CEO, Rosa Cordani Customer Success Manager (notre 1ère salariée, big up Rosa !), Léonard Maguin COO, Alexis Arragon CTO

« Si tu veux aller vite, marche seul, mais si tu veux aller loin, marchons ensemble » Proverbe africain

Vous avez une idée. Une superbe idée. Vous commencez à en parler à vos amis, mais ce n’est pas le moment pour eux de partir à l’aventure. Vous vous dites même que ce n’est pas sain de monter une boîte avec vos meilleurs potes car ils ne seront pas les meilleurs collègues. Mais vous le savez, si vous restez seul, vous n’irez pas loin.

Alors comment on créé une équipe si ce n’est pas avec ses potes ? Quel est le nombre idéal ? Comment se répartir le capital ?

EVER a été créée il y a 2 ans en août 2015. Nous démocratisons la séance photo lifetsyle pour révéler votre personnalité pour trouver l’amour, un job ou simplement pour le plaisir de s’offrir un regard professionnel sur soi. Ce sont plus de 2 000 photos qui sont vendues chaque jour.

Commencer seul et avoir un autre emploi pour oser tout tester

Avant de créer EVER, j’ai fait parti des 1er employés dans la startup BulldozAIR. C’est là-bas que j’ai fait mes premiers pas dans une startup : au quotidien, je voyais les problématiques auxquelles j’allais faire face dans quelques mois.

Je ne pouvais alors travailler uniquement que sur mon temps disponible : le weekend et le soir en semaine. Le temps consacré à un nouveau projet était donc compté. J’ai alors commencé seul pour avancer vite : sans être développeur, je me suis lancer en quelques clics. J’ai alors créé un site web avec Strikingly.com , trouvé les premiers clients sur Google Adwords pour faire les premiers tests, puis réalisé les premiers shooting photo. En 1 mois, c’était lancé.

C’est au début qu’on peut tout oser et tout risquer. C’est pourquoi avoir un emploi stable ous permet de vous sécuriser

Après l’euphorie de ce mini-lancement, je découvre mes premiers clients et je fais face aux premières galères et aux premiers échecs. Heureusement que je pouvais retrouver la semaine un travail plus stable dans une startup mature pour prendre du recul et du souffle. J’avançais alors d’échecs en échecs en testant le maximum de choses jusqu’à ce que ça accroche.

Construisez vous-même un MVP. Un vrai.

http://paulkortman.com/2012/11/21/the-problem-with-a-lean-startup-the-minimum-viable-product/

Le fameux “MVP”, Minimum Valuable Product, ce n’est pas simplement un site web. Il s’agit debien construire un produit/service qui attire les premiers clients. Ceci vous permet tout de suite de comprendre si vous intéressez de VRAIS clients qui payent. Aujourd’hui, vous avez énormément d’outils à disposition pour tout créer vous même, sans être développeur. Pour trouver vos premiers clients, il suffit de consacrer quelques centaines d’euros sur des publicités Facebook ou Adwords, ou de faire jouer vos réseaux sur LinkedIn. S’il vous manque des compétences spécifiques, des plateformes de freelance comme Hopwork vous aideront.

Vous n’avez pas besoin d’une équipe complète pour trouver vos premiers clients. Cette étape peut être longue et peut prendre plusieurs mois. En étant seul, ça sera simple pour vous de tout changer et de repartir régulièrement sur une feuille blanche.

Comment convaincre d’autres personnes de vous rejoindre ?

Comment convaincre des inconnus à vous suivre dans une aventure pour partager votre quotidien ? Tout simplement en montrant que des clients achètent. Vous portez une vision (disons, une intuition à ce stade) et vous montrez par l’exécution que ça intéresse de réels clients prêts à sortir leur CB.

Maintenant, il ne reste plus qu’à faire des rencontres !
Alors, comment trouver des inconnus qui sont prêts à sacrifier leur vie pour s’aventurer avec vous ?
Soyons honnête, les fameux meetups/afterworks/networking de “rencontres cofondateurs” ça ne marche pas pour une raison simple : vous y trouverez que des porteurs de projets.

Quel est le meilleur endroit qui concentre le plus de personnes en attente d’opportunités ? de changement de carrière professionnel ? LinkedIn !

Le roadshow en 30 jours : ajouter 5 000 personnes sur LinkedIn, prendre 50 verres et repartir avec 5 personnes ultra-motivées.

Etape 1 : ajouter 5000 personnes sur LinkedIn
Mettez à jour votre profil et soyez très clair en ajoutant “Recherche cofondateurs”.
Et biensûr, maintenant que vous avez un MVP, mettez un lien vers votre site web.
Puis ajoutez le maximum de personnes que vous pouvez : importez tous vos contacts Gmail, ajoutez des personnes par école (commerce, ingénieur..).

Importez tous vos contact Gmail sur LinkedIn. Astuce : dans Gmail vous pouvez aussi importer des contacts que vous récupérez depuis votre compte Facebook par ex.

Etape 2 : programmer 50 verres
Relancez les personnes qui ont acceptés votre invitation en leur demandant de prendre un verre si elles sont intéressées par le projet. Prenez votre bar préféré pour enchaîner les RDV : 19h, 20h, 21h.

Bar le Zinc près de La Motte-Picquet — Grenelle où j’enchaînais les rencontres : 19h, 20h, 21h

Etape 3 : réunion de lancement à 15
Le but ici est de créer un effet collectif. “Voilà, le lancement c’est pour bientôt”. Seules les personnes potentiellement disponibles vont se lancer. On échange pour se découvrir et comprendre quelles sont les compétences, les disponibilités et les motivations de chacun. Effet collectif : certains se sentiront méfiants, d’autres motivés par le projet. A la fin, vous commencez à détecter les personnes qui se dégagent.

Etape 4 : Faire une rencontre de la future équipe
Vous réunissez ici seulement les quelques personnes les plus motivées. Ceci permet de voir s’il n’y a pas d’incompatibilité majeure entre les membres de l’équipe.

Etape 5 : l’acte fondateur, posez votre démission au même moment
L’acte fondateur pour nous a été de prendre le même risque ensemble. En posant notre démission, même si on ne se connaît pas, on sait qu’on part dans le même bateau dans une direction commune : faut que ça marche !
Même si tout le monde n’est pas en poste, c’est important qu’on se lance tous à temps plein dans le nouveau projet : on prend le même risque.
C’est comme l’équipage d’un navire qui part en mer pendant de longues semaines : une fois qu’on est parti, on ne peut plus revenir en arrière, il faut regarder devant.
A cette étape, nous étions 5. 1 personne a pris la fuite avant le départ. On pensait qu’au bout de 2 mois certains quitteraient le navire, finalement on ne se quitte plus depuis 2 ans.

Etape 6 : C’est parti !
Votre rôle à présent, être le garant que l’équipe s’entende bien en permanence

Rétrospective, 2 ans après : nous sommes toujours 4 cofondateurs passionnés

“Quel est le nombre idéal de cofondateurs ? 2 c’est bien, 3 c’est l’idéal, après c’est compliqué.” En fait, ça marche aussi très bien à 4.

Nous ne nous connaissions pas. Nous nous sommes rencontrés sur LinkedIn comme qui nous a servi de site de rencontres. Même si je suis l’initiateur du projet, nous avons réparti le capital à parts égales. Ce qui compte c’est que chacun donne toute son énergie chaque jour pendant plusieurs années.

Avec le recul, être 4 cofondateurs est une vraie force. Ceci nous permet d’avoir une complémentarité, de résoudre de nombreux sujets complexes, et d’avoir une force initiale pour mettre sur les rails la startup.

Aujourd’hui, ce sont plus de 100 photographes de portrait qui travaillent chaque mois avec nous et des milliers de clients qui bénéficient de notre concept. Et bien entendu une équipe du tonnerre de 4 cofondateurs qui partage la même vision : Julien Taesch CMO, Léonard Maguin COO, Alexis Arragon CTO.

Laurent Boyenval

Written by

CEO : https://www.fr.everphotoshoot.com Forget about selfies, hire a photographer

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade