“Saint-Denis est devenue une ville qu’on a envie de quitter”

leJSD.com
leJSD.com
Oct 30, 2019 · 3 min read

Une Dionysienne a adressé au Journal de Saint-Denis un courrier dans lequel elle réagit à l’un de nos articles publié dans le numéro 1225 et intitulé “Des mamans payent leur prix de leur engagement”.

Dans ce texte publié le lundi 28 octobre dans la rubrique @Vous du Journal, cette habitante du quartier Delaunay-Belleville interpelle notamment les candidats sur le trafic de drogues dans différents quartiers de la ville et sur la question de l’ouverture d’un débat à Saint-Denis au sujet de la légalisation des drogues.

J’aimerais qu’un débat s’ouvre dans la ville sur ce sujet pour faire évoluer les mentalités.”

Retrouvez l’intégralité du courrier ci-dessous

“Dans l’article : « des mamans payent le prix de leur engagement » paru dans le JSD de cette semaine (n° 1225 du 23 au 29 octobre), la phrase de Jaklin Pavilla m’a interpellée. Grosso modo, elle disait que la Ville agira au cas par cas parce que sinon « c’est toute la cité qui va demander à déménager ». C’est l’aveu qu’une cité gangrénée par le trafic est invivable pour les locataires et Jaklin en sait quelque chose puisqu’elle habite une cité du quartier Delaunay-Belleville.

Est-ce que le maire de Saint-Denis va être amené comme le maire d’une ville du Pas-de-Calais, en août dernier, à reloger tous les locataires d’une tour complètement gangrénée par le vandalisme et devenue dangereuse ?

Je me demande si nos élu-e-s se rendent bien compte de la gravité de la situation. Saint-Denis est devenue une ville que l’on a envie de quitter. Qui va vouloir élever des enfants dans une cité avec un trafic permanent comme par exemple dans la cité Gaston-Dourdin ?

“La population attend du concret”

J’ai voté pour une équipe municipale et cela me désole de la voir se déchirer pour des élections qui auront lieu en mars prochain alors que la population attend du concret tout de suite dans beaucoup de domaines et notamment sur les trafics en tous genres installés dans la ville (les cités, le quartier de la gare, la place du 8 mai 1945, la rue de la République, la Porte de Paris, etc.)

La Ville va donc reloger ces mères de famille menacées, c’est la moindre des choses, mais pour montrer à toutes les familles que la ville ne les abandonne pas, tous nos élu-e-s, avec leurs écharpes tricolores, devraient les remplacer dans les chaines humaines, les sit-in avec présence de la presse pour aiguillonner les pouvoirs publics et leur rappeler que nous ne voulons plus être une ville abandonnée aux trafiquants. Et aussi, comme je suis persuadée que l’on supprimera le trafic qu’en légalisant les drogues, j’aimerais qu’un débat s’ouvre dans la ville sur ce sujet pour faire évoluer les mentalités. Je rappelle que l’alcool est aussi dangereux que le cannabis et pourtant il n’est pas interdit !”

leJSD.com

Written by

leJSD.com

Le JSD est un journal d'informations locales sur Saint-Denis (93200). Ce compte Medium est consacré aux élections municipales de mars 2020.

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade