Image for post
Image for post

The meaning of life in five words ? Well, I have two times five words. One is the consequence of the second:

> Follow your very own path

>> Write down your own legend

Look at the picture above. See the trees, the light, the path, the nature ?

This is the picture of life.

Life is like a forest. And I guess that we are all somehow lost in this forest. You, your friends, your parents, your neighbors, your teachers, your boss — we all are.

Nature is invasive and full of secrets. But when you walk inside these trees, you are amazed by all what you discover. …


Image for post
Image for post
Adaptation cinématographique avec Robin Williams

Ce livre, inspiré du film éponyme, je me souviens, je l’ai lu d’une traite. Une amie m’en avait parlé, et j’avais décidé de me le procurer, lorsque j’étais au lycée.

A cette époque, je préparais le baccalauréat. J’avais la tête pleine de questions sur mon avenir, mes rêves, mes ambitions. J’avais peur de ce qui m’attendait, et la pression d’avoir de bons résultats. J’avais eu une éducation assez stricte, pour essayer toujours d’être la meilleure. Mais ces notes académiques qu’on m’attribuait m’importaient peu, j’aimais laisser voguer mon imagination et me perdre dans des fantasmagories oniriques, j’aimais me laisser enchanter par la poésie de la vie et de la nature, et je voulais croquer l’instant présent. …


Image for post
Image for post
Le Livre de ma mère, Albert Cohen (1954)

Un jour, on m’a demandé quel bouquin avait changé ma vie. Spontanément, j’ai sorti la première réponse qui m’est venue à l’esprit. Le Livre de ma mère.

Cette réponse peut paraître surprenante. Beaucoup de livres m’ont marquée, c’est vrai. Des livres qui m’ont appris à voir la vie autrement, à la saisir au jour le jour ; des livres qui m’ont encouragé à poursuivre mes rêves, à trouver un sens dans mon quotidien. Mais celui-ci est particulier. …


Image for post
Image for post

Voici comment je me figure une bibliothèque. Une simple salle couverte d’étagères et de bouquins de tous genres, de tous horizons, et qui illumine notre quotidien.

J’ai toujours aimé la littérature.

Depuis petite, j’adore lire. Quand je marche, quand je mange, quand je me promène, quand je me couche, quand je me repose, quand j’attends : j’ai toujours un bouquin avec moi. J’ai dévoré des séries entières de livres pour enfants ou jeunes, les Harry Potter, les Coeur d’encre, les Désastreuses aventures des orphelins Baudelaire, les Peggy Sue et les fantômes… Puis je me suis découverte au collègue une passion pour la littérature classique grâce à Maupassant et Molière, qui s’est prolongée au lycée avec l‘exploration d’univers historiques, de véritables voyages dans le temps à travers les coups de crayon de Zola et de Balzac, et qui perdure jusqu’à aujourd’hui. …


Image for post
Image for post
This is how I imagine my future self talking to the child-me that never left my heart.

There are so many articles entitled “25 things I wished I knew before” or “25 things you should do now to feel more productive” or “10 things that are killing your productivity/creativity”.

I used to read these articles. To learn from others’ experiences, to take note of their advices and to draw my own ‘to do list’ for my mid-twenties.

But I felt like there was something wrong though I couldn’t explain it.

I used to like these articles, because they helped me build my better self, they helped me enhance my productivity. So what could be wrong with them ?

  • They always imply first that you are not good enough. They start by telling you that you are wrong and that you have to change. …


Image for post
Image for post

This is a confession after a loss.

I remember asking myself, once, how I would react upon learning of the death of someone I love. How would I take it ?

I guess that, secretly, I hoped it would never happen. I was both afraid and optimistic. I thought that if I loved someone, nothing could happen.

But life comes and goes.

My uncle passed away this week. He felt ill, he went to bed after work Saturday — he stayed in bed for two days. On Monday morning, his family found his body cold.

I will never forget that morning we get the message. I can’t really remember what happened. I just remember reading these three words, only these three, “Uncle is gone”. Then everything went black in my head. The world was spinning around. A violent feeling took my heart, I couldn’t believe it, I couldn’t bear it, how could I ? He was young, and few days ago, we were still planning our summer together. And then I cried. …


Image for post
Image for post

Today I’ve decided to share my very own morning routine. I know, there are tons of articles talking about it already. Don’t worry, I’ve tried most of them.

Few minutes of meditation, few minutes of workout, few minutes of writing… That’s a lot of “few minutes” when added together. Of course, I love them. But sometimes, when I’m out or abroad, it’s not that simple to keep them. So I looked for an alternative.

In total, it only takes me 4'30 minutes every morning. No more.

It might sound surprisingly and ridiculously simple, yet it has been of the greatest effect. …


Image for post
Image for post
Explorer le monde sans préjugés

L’autre jour, je réfléchissais à mes sources d’inspiration quotidiennes. J’avais envie d’écrire sur la créativité, sur la force débordante de l’imagination ; j’avais envie de m’épancher sur mes rêves, d’épiloguer sur les petits objets du quotidien, qui, à la manière des Vieux souliers aux lacets de Van Gogh, peuvent receler de charmes surprenants.


Image for post
Image for post
Parce que la vie est un véritable casse-tête

Récemment, j’ai reçu un mail d’un de mes clients, qui me disait qu’il avait été laissé sur sa faim par rapport à mon livrable. Il me le signifiait poliment, mais entre les lignes, je devinais clairement ce qu’il voulait signifier. Il avait été déçu par mon travail, et j’en étais entièrement responsable.

Ce mail m’a fait l’effet d’un choc. J’avais conscience de m’être relâchée sur cette mission-là, mais, égarée dans ma petite bulle utopique, je n’avais pas imaginé qu’on puisse m’en tenir rigueur, car j’avais jusqu’à présent fourni un très bon travail.

Et voilà que j’avais déçu quelqu’un. J’avais manqué de professionnalisme, je le savais, et je m’en voulais. …


Image for post
Image for post
Niagara Falls — 25 mars 2017

C’était une journée pluvieuse, et seuls quelques téméraires s’étaient aventurés jusqu’au bout du chemin. Il n’y avait pas grand bruit, seulement ces gouttes qui s’écrasaient, la brise qui se levait, et quelques sourdes exclamations ici et là happées par le vent.

C’était la première fois que je visitais les lieux. Incontournable, absolument magnifique, à voir impérativement, … étaient les commentaires qui les décrivaient sur tous les guides, entre des trop touristique, trop bétonné sceptiques. Mais je voulais me forger ma propre idée. Alors, sans penser même à vérifier la météo, j’avais réservé un bus. Et au petit matin, j’étais partie. Samedi matin, 9h, direction les chutes du Niagara. …

About

Anne-Sophie Schimpf

Thinking, writing, sharing.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store