Ecrire plus lisiblement pour le web en 7 idées

La rédaction web n’a rien à voir avec celle de documents plus classiques. Elle n’est pas plus simple ou plus compliquée. C’est juste différent.

Dans l’océan d’information qu’est internet, le but de la rédaction est de faire en sorte que l’internaute se souvienne de vôtre article, il faut que votre idée lui soit expliquée clairement et simplement. Voici les quelques points à surveiller pour rendre votre texte plus lisible et plus attractif.

1. Faites des phrases courtes!

Il faut, dans la mesure du possible, vous limiter à une idée par phrase.
Plus c’est court, plus c’est simple à lire, plus l’idée est facile à retenir.

Prenons un exemple:
«Dans son effort permanent pour alerter les adolescents sur les dangers de la consommation de tabac, le gouvernement souhaite lancer une campagne de prévention.»

On pourra écrire plus simplement:
«Le gouvernement va lancer une campagne de prévention. Il souhaite alerter les adolescents sur les dangers de la consommation de tabac.»

2. Pas de jargon, pas de clichés

En rédaction web, quand on a le choix, on choisira toujours le mot ou l’expression la plus simple.

Plutôt que «s’approprier», on parlera «d’acquérir». Plutôt que d’utiliser «un nombre excessif de», on utilisera «trop», etc… Relisez vos textes et cherchez toujours le synonyme plus simple, le plus clair pour exprimer votre idée.

3. Privilégiez la voix active

«La souris mange le fromage» est plus rapide à lire que «le fromage est mangée par la souris».
Avec la voix active, les pensées ne perdent rien et les lecteurs gagnent beaucoup.

4. Ne soyez pas négatif

Dans la continuité du conseil sur la voix active, il faut éviter la forme négative. Elle rallonge inutilement vos phrases et ne facilite pas la lecture. “L’ordinateur est allumé” est préférable à “L’ordinateur n’est pas éteint”

5. Aérez la mise en page

Un texte aéré est plus facile à lire. Il est préférable de faire de nombreux petits paragraphes que de gros pavés. Chaque paragraphe développe une idée. Celle-ci est introduite par la première phrase du paragraphe.

Pour aérer encore davantage votre article, pensez aux intertitres pour rythmer votre texte et aux listes à puces pour les énumérations.

6. Les termes techniques, … “C’est pas faux” (© Kaamelott)

A moins de s’adresser à un public de spécialiste, il faut éviter les termes techniques et les mots complexes autant que possible. Vous ne paraitrez pas plus intelligent parce que votre vocabulaire est incompréhensible. Par contre, votre public aura certainement abandonné la lecture.

7. Une idée, un exemple

Avec ce principe simple, vous donner au lecteur une seconde chance de comprendre vos propos.

Enfin, attention à l’aurtograf!

Les fautes d’orthographe décrédibilisent votre propos.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.