Les média-sociaux ne sont pas un remède miracle pour professionnels débordés.

La vie d’entrepreneur est intense.

Nous ne comptons pas nos heures pour faire croître notre entreprise, sans oublier la vie quotidienne en général, et surtout notre famille. Il n’y a pas assez de 24h par jour.

Internet et les média-sociaux ont créé une nouvelle façon de toucher des clients potentiels. Et il est facile d’y voir la solution miracle pour nos problématiques de prospection.

Tout comme le référencement naturel a été la panacée de la communication digitale des 5 dernières années, le marketing sur média-sociaux est la nouvelle solution miracle. Sauf que… la portée organique des média sociaux est proche de zéro.

Créer des contenus exclusifs et intéressants pour toucher son public n’est pas suffisant. En réalité, il faut payer les réseaux pour profiter pleinement de la portée qu’ils offrent. Du coup, le retour sur investissement est discutable et beaucoup d’entrepreneurs ignorent ce qu’ils font en s’engageant sur les média sociaux.

Avant d’investir des milliers d’euro dans votre prochaine campagne sur les média sociaux, il ne faut pas oublier qu’ils ne sont qu’un outil marketing parmi beaucoup d’autres. Et si on le mesure à la loi des 80/20, il est loin d’être le meilleur.

Reste que nous sommes très occupé professionnellement, ce qui nous intéresse réellement ce sont les 20% d’efforts qui produiront les 80% de résultats.

L’alternative.

Au lieu de perdre votre temps sur les média sociaux ou avec le référencement naturel, l’idée est de se concentrer sa communication sur les leviers offrant la plus grande audience possible.

Ainsi, écrire un article ou donner une interview pour un site disposant déjà d’une très large audience fera plus pour votre visibilité, que la meilleure des campagne de communication digitale. C’est une bonne illustration de la stratégie 80/20.

Evidemment, peu d’entre nous sont des écrivains.

Mais la technologie actuelle offre une multitude d’outils et de service permettant de coucher vos idées sur du papier. Depuis le logiciel de dictée vocale qui retranscrit vos paroles jusqu’au rédacteur freelance qui remet vos idées en forme avec style. Une fois votre article écrit, il reste à prendre contact avec un site ou un blog et convaincre son éditeur que vous feriez un excellent auteur invité.

En quelques publications a des endroits clés, vous aurez un résultat bien plus probant que celui permis par la faible portée organique des média sociaux.

En vous concentrant sur cette stratégie en 80/20, vous aurez des résultats très convaincants, tout en préservant votre ressource la plus précieuse: votre temps.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.