Chemin de fer et bidonville
Stan Muraczewski
71

Très beau récit de cette situation où tout voyageur venant d’un pays “dit développé” se retrouve un jour ou l’autre : on veut voir sans être voyeur, montrer qu’on peut “se mettre à niveau” (et on en a envie), être généreux sans se montrer condescendant, et où l’on se retrouve invités par des gens qui (on le pense) n’ont pas les moyens de le faire…
Merci.

Like what you read? Give Mathieu H a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.