Je travaille en remote

Je travaille remote depuis 2 ans pour une entreprise de solution informatique, et je souhaite vous faire part de mon expérience en télétravail. C’est le mode de travail du futur pour tous et c’est possible dès aujourd’hui! Cela apporte énormément d’avantages pour l’entreprise et le collaborateur, mais c’est encore largement perfectible…

Mon bureau d’été

Le télétravail, travail à distance, remote working, home office tous ces termes peuvent paraitre abstraits quand on ne les replacent pas dans leurs contextes. Il peut s’agir d’un auto entrepreneur qui travaille de chez lui, d’un itinérant qui n’a, par définition, pas de bureau ou d’un travailleur salarié dans une petite ou grande structure.

Les premières questions me venant de personnes qui découvrent que je travaille de mon domicile sont: Tu peux travailler de chez toi? Tu n’es pas tenté de regarder la télé? Et les enfants? Qu’en est-il du contact avec tes collègues? La pause café? Je ne comprends pas comment tu fais pour travailler tout seul!

Il y a là beaucoup de clichés, voyons ce que cela veut dire concrètement;

Je vais vous donner un exemple de ma journée de travail lorsque je suis au bureau (chez moi): Une fois les enfants déposés à l’école, je commence ma journée de travail à 8H30. Suivie de 4H de travail avec les collègues et clients via Gotomeeting, Skype, Hipchat, Google Hangout, et aussi des travaux de fond via les classiques Excel, Word, Powerpoint et autres Google Docs. Je déjeune en 30 minutes et c’est reparti jusqu’à 19H lorsque les enfants rentrent. 10H de travail, on commence à comprendre l’intérêt de l’employeur 😉

Disons le franchement, il m’arrive de commencer plus tard et il m’arrive même de faire une sieste de 20 min quand je suis très fatigué (notamment par les déplacements à l’étranger), j’ai aussi des call avec l’Asie dès 8H du matin et les US après 18H; et reprendre le travail après 21H ou le weekend est courant (je ne me force pas j’adore mon job)

Quel est l’avantage à travailler de chez soi?

  1. LE TEMPS gagné: Pas de perte de temps dans les transports ce qui permet une vie de famille plus riche, libérer du temps pour des projets personnels, du sport…
  2. Etre maître de son temps: Capacité d’étaler son travail et ses horaires
  3. Choisir où travailler: dans un environnement calme ou dans un café, un hotel, et à la campagne, à la montagne, au bord de la mer…

Le bénéfice évident pour l’employeur est de limiter ses coûts d’infrastructures. L’autre point moins évident est l’agilité dans le recrutement qui peut se faire plus rapidement en fonction des besoins. Ainsi l’entreprise ne se limite pas à trouver les bonnes personnes dans un rayon de 20km autour des bureaux de la société! Les bonnes personnes peuvent être ici à Paris, à Nantes, à Nice, à Varsovie, Bristol… Le vivier est beaucoup plus grand. Et pour les personnes déjà en poste, il peut s’agir de leur faciliter la vie (réduction des temps de transport, travail en province…) en leur accordant le télétravail ce qui permet de fidéliser de façon non-équivoque l’employé.

A ce stade, la question que vous vous posez est: Comment passer le cap?

Puis viennent toutes les questions pratiques et organisationnelles : Où travailler? Quels sont les outils techniques à disposition? Comment faire travailler les collaborateurs ensemble? Comment installer le trio autonomie-confiance-contrôle indispensable à la relation manager / équipe? Comment éviter le piège du sur-travail? Comment créer des synergies de groupe et faire adhérer les personnes aux valeurs de l’entreprise? Comment recruter / détecter les bonnes personnes? Quelles sont les contraintes légales en France et à l’étranger?

J’explorerai ces sujets au cours des prochains articles. N’hésitez pas à me faire part de vos expériences et vos problèmes, j’essaierais d’y répondre via mes expériences en télétravail et dans le domaine du logiciel. En attendant, je vous propose cette citation de Richard Branson (fondateur de virgin group) relevée dans REMOTE : Office Not Required

“In the thirty years time, as the technology moves forward even further, people are going to look back and wonder why offices have ever existed”