Manifeste Barbare Initial

Prissé, le 29 juin 2014

Publié pour commentaires sur la page les100barbares

Nous sommes dissemblables, et nous sommes un mouvement.

Nous portons un diagnostic partagé, que chacun d’entre nous exprime avec ses propres mots, en fonction de son équation personnelle. Et c’est tant mieux !

L’humanité est à un point de bascule. La logique de développement que nous connaissons et qui s’est amplifiée depuis la révolution industrielle atteint aujourd’hui un seuil insoutenable.

Les règles du jeu telles qu’elles existaient jusqu’à aujourd’hui sont désormais caduques. Nous sommes dans une phase de rupture au cours de laquelle les seuls gagnants aujourd’hui sont ceux qui anticipent le monde d’après, et qui se servent de cette clairvoyance pour imposer leurs règles, et privatiser l’humanité, à leur profit exclusif. Ce n’est pas le monde que nous voulons.

Nous pensons que cette privatisation est néfaste, et nuit à l’avènement d’une humanité paisible.

Bien que différents, riches de nos différences, nous sommes convaincus qu’il est du devoir de chacun de rentrer en lutte contre cette évolution, afin de favoriser l’émergence d’un monde positif.

Les conditions de cette émergence sont au nombre de cinq:

>Stewardship: dépasser le cadre limitant des luttes d’ego, se mettre au service du collectif;

>Jouer, prendre la permission, retrouver un esprit d’enfant pour favoriser l’innovation;

>Véhiculer un état d’esprit optimiste;

>Prendre conscience que l’évolution principale est intérieure;

>Croire en l’homme.

Nous sommes portés par cette cause qui nous transcende, et nous nous engageons à :

>Vivre en paix avec nous même, et en accord avec les principes que nous défendons, afin de favoriser à notre échelle cette évolution positive ;

>Accompagner et soutenir les plus téméraires dans leurs combats au nom de cette cause (compagnons de guilde) ;

>Accompagner nos semblables dans la découverte de leurs capacités, et leur permettre de réaliser leurs propres choix, de manière éclairée (devenir de petits Magellans).