Graphisme Marthe’Oh

Foot For Freedom: l’Euro solidaire!

Coucou on est là! (Photo : Graphijane)

Coucou! Ici les Dégommeuses! Nous sommes une équipe de foot et une association engagée, féministe, qui a pour ambition d’utiliser le foot comme levier dans la lutte contre le sexisme et les LGBT-phobies et plus généralement toutes les discriminations. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il y a du boulot!

Vous avez peut-être entendu parler de nous à la lecture de cette tribune dans Libé sur l’affaire Aurier ou ici dans l’Équipe sur le sexisme dans le sport.

En 2012, nous avons eu le bonheur d’organiser une semaine d’action, Foot For Love, en partenariat avec le Thokozani Football Club. Ainsi en juin 2012, une délégation composée de footballeuses et militantes lesbiennes sud-africaines a débarqué à Paris à l’invitation des Dégommeuses. Objectifs : profiter de leur présence pendant 8 jours afin d’éveiller l’attention du public français à la question des violences lesbophobes ; insister sur les possibilités d’émancipation que procure le sport ; échanger des expériences et des bonnes pratiques afin de se soutenir et se renforcer mutuellement.

Match Thokozani FC v. Les Dégommeuses (Parc des Princes, juin 2012). Photo: Laurence Pratt

Cette super aventure commune ne s’est pas arrêtée là : les Dégommeuses ont ensuite produit un documentaire réalisé par une joueuse du Thokozani FC, Thembela Dick, qui raconte leur histoire : Team spirit. Parce que l’esprit d’équipe et la solidarité internationale se construisent aussi ici, au Nord, notamment dans l’accueil des réfugié-e-s, nous avons imaginé un nouvel évènement en 2016.

Aujourd’hui, nous nous lançons dans un nouveau projet que nous partagerons avec vous via ce blog:

C’est parti pour FOOT FOR FREEDOM!

Un peu de contexte

En 2016, l’homosexualité reste pénalisée — voire criminalisée — dans près de 80 pays sur 193. Pour échapper à la prison, à l’ostracisation, aux violences et souvent aux risques qui pèsent sur leur vie même, chaque jour des gays, des lesbiennes, des bisexuel-le-s et des trans fuient leur pays en espérant trouver un refuge ailleurs.

Malheureusement, leur arrivée en Europe ne coïncide pas toujours avec une sérénité retrouvée. En effet, ils éprouvent souvent de grandes difficultés pour faire reconnaître la réalité des persécutions subies dans leur pays d’origine en raison de leur orientation sexuelle et donc pour obtenir des papiers. Ils sont en outre régulièrement victimes de discrimination dans leur pays d’accueil, en tant que personnes migrantes et/ou en tant que personnes LGBT.

Depuis quatre ans déjà, les Dégommeuses cherchent à encourager la pratique sportive et favoriser l’accueil des LGBT qui ont migré vers la France en raison des menaces liées à leur orientation sexuelle. Avec le soutien de la Fondation de France, elles ont mis en place un programme qui leur permet de prendre en charge intégralement les équipements sportifs et les frais de déplacements aux entraînements et tournois de leurs joueuses demandeuses d’asile, réfugié-e-s et/ou sans ressources. Foot For Freedom s’inscrit dans engagement de longue durée.

“Foot For Freedom”

Du 3 au 10 juin 2016, Les Dégommeuses organiseront une semaine d’actions visant à sensibiliser le grand public sur les trajectoires et la condition des réfugié-e-s, en particulier LGBT. À cette occasion, une délégation d’exilés lesbiennes, trans et gays ayant trouvé refuge dans plusieurs pays d’Europe sera invitée à Paris.

Grâce à une série d’événements sportifs et culturels inscrits dans l’Est Parisien et réalisés en partenariat avec des acteurs locaux et européens, l’objectif de la manifestation est de célébrer les vertus émancipatrices du football et de promouvoir l’intégration par le sport à Paris et ailleurs.

Nous vous dévoilerons bientôt le programme prévisionnel ainsi que les informations nombreuses autour de cette semaine d’action.

Stay tuned, ce n’est que l’échauffement!

Photo : Graphijane

Foot For Freedom bénéficie du soutien de la Mairie de Paris (Appel à projets: A chacun son foot) et de l’organisation FARE qui lutte contre les discriminations dans le milieu du foot à l’échelle européenne. Il est mené en partenariat avec le réseau “Les Lesbiennes dépassent les frontières” et l’association ARDHIS.

Like what you read? Give Foot For Freedom a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.