Lettre ouverte au Parti socialiste #MeToo #MoiAussi #BalanceTonPorc

Cher-e-s camarades,

Chère direction collégiale du Parti socialiste,

Nous, militant-e-s, socialistes, féministes, nous étonnons du silence assourdissant de notre parti autour du mouvement 2.0 #MeToo, #MoiAussi et #BalanceTonPorc, directement hérité du scandale de l’affaire Weinstein.

Nous, militant-e-s, socialistes, féministes, nous étonnons de cette forme d’omerta corporatiste qui semble dicter la conduite des responsables politiques de notre pays: ministres, parlementaires, élus locaux, secrétaires nationaux et fédéraux.

Nous n’osons pas imaginer que notre parti, le Parti socialiste, ne prenne pas position sur ce déferlement de témoignages de femmes — et d’hommes — victimes ou témoins de comportements condamnables, victimes ou témoins de harcèlement, de sexisme, de violence ou de viol.

Parce que socialistes, nous sommes féministes. Et nous ne pouvons nous résoudre à cette absence de réaction de notre Parti, à cette passivité qui donne la désagréable impression qu’il assiste impuissant à un scandale qui le dépasse.

Nous, militant-e-s, socialistes, féministes, exigeons du Parti socialiste une condamnation ferme et sans appel de ces agissements coupables et condamnables que sont le harcèlement sexuel, le sexisme et les violences sexuelles.

Parce que le Parti socialiste est à la fois un acteur politique majeur et un employeur, nous l’appelons solennellement à sortir de son silence et sa torpeur.

À l’heure où les militant-e-s sont appelé-e-s à contribuer à la refondation de notre Parti, nous exigeons que:

· la lutte contre le sexisme,

· la lutte contre le harcèlement moral et sexuel, violences sexuelles et viols,

· l’accompagnement et le soutien aux victimes,

· la lutte contre le harcèlement au travail,

soient des axes majeurs de notre ligne politique, soient une priorité absolue, tant dans nos instances partisanes, qu’en dehors, tant sur le plan théorique que pratique, tant sur le plan militant que national.

Nous ne pouvons nous résoudre à ce que 93% des plaintes soient classées sans suite ni à ce que la peur ou la honte soient la norme pour justifier le silence des victimes.

La lutte contre le harcèlement moral et sexuel et contre les violences sexuelles et viols ne pourra se faire sans la mise en place d’un véritable dispositif sécurisant pour les victimes. Ce dispositif devra aller de l’alerte à la plainte, de l’accompagnement au soutien, du conseil juridique à la procédure pénale. Et ce, afin que les victimes, mais aussi les témoins, puissent sortir du silence et de l’isolement sans crainte de licenciement, de pression, ou d’intimidation.

Un grand parti ne peut se prétendre féministe s’il ne fait pas entendre sa voix dans le contexte actuel.

Camarades socialistes, faites-vous entendre. Condamnez et agissez!

Premièr-e-s signataires.

Laure BOTELLA, Ninuwé DESCAMPS, Yasmine EL JAÏ, Elodie JAUNEAU, Florence LECLERC, Anna TCHANGODEÏ.

Sabine MASSING, Stéphanie VOVOR, Antoine GREINER, Pierre MOAL, Julia CRÉPIN, Valérie DELESTRE, Charlotte ROSSETTINI, Damien ALLOUCH, Lilia SALMI, Benjamin CLAUDON, Pénélope MAITROT, Clovis CASSAN, Fadila BEN DOULAT, Jean-Baptiste MARCHIONI, Sarah PECAS, Anne JUHEL-ORLAC’H, Emmanuelle CAR, Laurent CHARTIER, Adélaïde ITEY, Lyes BOUHDIDA-LASSERRE, Tanguy HUBERT, Laura DURAND, Christophe CHARTREUX, Rémi CARTON, Dorine PARRAVANO, Stéphanie CHEHAB, Louis-Simon BOILEAU, Kevin HAVET, Etienne VALOIS, Jérôme BRÉZILLON, Marie EL JAÏ, Maxime VIALA, Arthur DELAPORTE, Jacqueline DEVIER, Sylvie LEVESQUE, Nasstassja NAGUSZEWSKI, Geneviève COURAUD, Zou ZAHID-LEVY, Bruno LEMOINE, Aline WEBER, Alice SEBBAG, Joël-P. GRILLASCA, Benoît TREILLARD, Sylvine THOMASSIN, Laurence PAULET-COLAS, Tarik BELKHODJA, Frédérick MOULIN, Pierre-Henri N’SIMBA-DELEZAY, Evelyne DAMS, Kevin BARATS, Sarah KRIMI, Gérard LANGLOIS, Patrick THIVET, Solange MEYNIER, Marine ROSSET, Sarah BENHAMMOU , Ariel LELLOUCHE, Tristan DEN HOLLANDER, Ernestine CISSE, Shanese RIVERA, Bob CORNET, Stéphane FABE, Maud OLIVIER, Alice RENAULT, Elodie LEMARQUIS, Rachida FERHAT, Sylvain LEGRAND, Annie DURANTON, Caroline CARSOULLE, Delphine PINEDA, Annie NOVELLI, Jean-Hervé DEILLER, Angèle LOUVIERS, Marc-Antoine PASSOT, Frédéric AUDIBERT, Geneviève ROCHE, Malika BONNOT, Frédéric PETITTA, Haris AKKUS, Gérard FEYDEL, Carmela PIERRICK, Honorine FILISIKA KOENIG, Louis ACACIO, Patrick PRODHON, Cécile BOUCHERIE, Alain BÉTANT, Caroline LE BERT, Fouzia AYOUB, Patrick SARRÉA, Olivier PORCEL, Marion ODERDA, Jean-Marc MULLER, M Sami Omer BOUAZZAOUI-ZAMOUR, Philippe SILVESTRE, Djamel BELHOUCINE, Dorine BREGMAN, Martine CASTRO, Christiane VASSEUR, Claire MEUNIER, Christine FREY, Gilbert MASKER, Pascal RIBERO, Nadine RIBERO, Joëlle PICHARD, Sara MIMOUN WAITZMANN, Dominique DARIO, Alice SICHE, Leila HAMMADI, , Samy BOUTOUIL, Claude BOURDALES, Myriam PETIT, Cecilia ARAUJO, Alain LE LOUARN, Axel HARKAT, Vincent REY, Sylvie TALATA, Afaf GABELOTAUD, Rafika REZGUI, Elodie ALESSANDRI GOTSZORG, Aude BRISTOT, Martine GUYARD-PASQUIER, Michel AKNINE, Alexandre BOURIGAULT, Henri PERRIN, Malika BONNOT, Sabine NAGEL, Véronique HARDOUIN, Cécile COMMARIEU, Clément COLOMB, Jacques BARBIEAUX, Jonathan WAGNER, Gérard JABUT, Houria BELOUFA, Xavier NAGEL, Juline LEGRAS, Slimane TIRERA, Aurélien BERNICCHIA, Véronique FRIESS, Françoise PASQUIS-DUMONT, Augustin BELLOC, Alexandre RUBIO, Romain JOLLY, Marie-Noëlle BAS, Dylan BOUTIFLAT, Marc LUCAS, Pierre PRUNET, David JACQUET, Hervé DROILLARD, Kossi ATSU, François WEIL, Pierre JACQUEMARD, Isabelle MICHEL, Jean-David NOVEL, Lionel PREVAUTEL, Stéphane MARSALLON, Sandrine MICHAL, Olivier LEGRAS, Antoine-Marcel DUMONT, Jacques SENICOURT, Marc LUCAS, Annie SADE

Cliquez ici pour signer

(Attention, l’ajout de votre signature n’est pas instantané. Mise à jour sous 24h)