Les Républicains d’Afrique

Le partage des idées contenues dans nos textes, nos contributions sur les réseaux sociaux par des amis ou groupes d’amis n’engagent en aucun cas la responsabilité du parti les Républicains d’Afrique.

Cher Camarade Pascal Affi N’Guessan

La lettre que nous (Les Républicains d’Afrique) vous adressons aujourd’hui est partie d’une réflexion émanant de vos agissements vis-à-vis de vos Camarades de lutte. Ainsi avant même la chute du mur Gbagbo, nous dirions même depuis la décision du Président Laurent Gbagbo de vous substituer au poste de premier ministre par Monsieur Seydou Diarra dans le cadre de la recherche de la Paix pour notre pays. Vous avez à certaines occasions fait savoir votre opposition à cette décision et vous avez même ressenti un dégoût pour la Personne du Président Laurent Gbagbo. Toutefois sachant bien que le but de cet autre acte s’inscrit toujours dans la recherche de la Paix et de la stabilité du pays.

Camarade Pascal Affi N’Guessan, nous (Les Républicains d’Afrique) pourrions comprendre que passer de la lumière à l’obscurité n’est pas chose facile et par la suite perdre le soutien de son mentor est encore plus difficile.

Le Front Populaire Ivoirien (FPI) dans sa Lutte quotidienne pour restaurer la démocratie a des valeurs et des règles, et l’une d’entre elles dans l’article 4 « Statuts et Règlement intérieur du FPI précise :

Le Front Populaire Ivoirien (FPI) rassemble en une union volontaire les Femmes et les Hommes épris de justice et de liberté, engagés contre toute forme de domination sur la Côte d’Ivoire et en Côte d’Ivoire.

Camarade Pascale Affi N’Guessan, nous (Les Républicains d’Afrique) pensions que, partager les idées d’une Personne, d’un groupe de Personnes faisaient de nous un Ami, un Membre ou un Allié et à ce titre nous consentirons des efforts pour les mettre en application. Ainsi le constat est sévère et il est aussi rude de croire que vous faites une croisade contre vos anciens Camarades de lutte et de surcroît vous menez même des actions en justice pour anéantir ces derniers dans l’optique de vous assurer une suprématie totale tel un tyran.

Sachez Camarade Pascal Affi N’Guessan que Seul Dieu est Suprême.

Camarades Pascal Affi N’Guessan, la Lutte que menait Le Président Laurent Gbagbo n’avait pas pour but d’atteindre la perfection dans ses actes mais plutôt d’améliorer la vie des Ivoiriens dans un futur proche et lointain.

Enfin, Les Républicains d’Afrique que nous sommes voyons et continuons de voir à travers vous et votre entourage qui vous suit le grand fossé pour des Personnes se réclamant « Gbagboïste » et ceux qui luttent avec les idées du Président Laurent Gbagbo pour L’instauration de la Démocratie en Côte d’Ivoire.

Camarade Pascal Affi N’Guessan, un célèbre Philosophe disait :

Le Temps restera maître du Temps qu’il faudra dans le Temps pour atteindre le temps de nos objectifs.

La Lutte sera Pérenne dans toutes ces étapes…

Le Président

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.