Y a-t-il plus de djihadistes là où les politiques culturelles sont pauvres ?

(attention, ce billet ne répond pas vraiment à la question, il s’agit d’étude d’impact, de politiques culturelles et d’avenir !)

On n’a pas assez étudié l’impact de la culture, parce que c’est difficile à mesurer

*

Etudier l’impact « intangible » de la culture est possible, c’est même une nécessité !

Le « réel » comme miroir de l’action publique

Les politiques culturelles sont-elles pertinentes ? Et quels moyens avons-nous de le savoir ?

En bref !

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Alexandre Lourié’s story.