Case study de l’atelier ioLCE

Lucien Mary
Nov 5, 2018 · 3 min read

Pour cet atelier, je faisais parti d’un groupe de travail constitué de quatre personnes. Ensemble, nous avons écris notre interpretation de la conférence “From AI to robots, from apps to wearables — let’s design for everyone, OK?” de Robin Christopherson ainsi qu’un abstract.

Partie Commune

Pour rédiger cette interpretation, nous avions trois jours, séparés d’une semaine à chaque fois.

Nous avons commencé par mettre nos notes en commun, les comparer, les corriger, etc. Nous avons ensuite repéré les parties importantes de la conférence afin de chercher plus d’informations sur celle-ci.

Une fois nos brouillons complets, nous avons commencé la rédactions du texte. Chacun a écrit une partie avant de relire et commenter le reste du texte. Pour plus de facilité, nous utilisions un document partagé Google Docs.

Après un premier jet, nous avons demandé quelques conseils à notre professeur de référence, Mr. Thronte. Nous avons ensuite réalisé plusieurs changements, corriger certaines erreurs de français, quelques incohérences et ajouté des titres.

Partie personnelle

La partie personnelle était principalement la mise en forme du texte. Il nous était demandé de réaliser une page principale avec notre interprétation, une page pour l’abstract et enfin ce case study.

J’ai commencé par chercher un design interessant, qui collait avec mon contenu. Pour cela, j’ai réalisé une dizaine de design sur Adobe XD après avoir réalisé des wireframes.

Parmi tout ces design différents, j’en ai choisi deux que j’ai développé plus en profondeur. J’en ai ensuite gardé un que j’ai appliqué pour mon site.

Pour les polices, j’ai opté pour la Anton pour les titres et de la Work Sans pour le corps. Deux polices sans empatement.

Après avoir trouvé le bon design, j’ai commencé à écrire mon html et mon CSS. Cette partie m’a pris moins de temps que le design et le résultat en est très proche.

Cet atelier m’a permis de réaliser pour la première fois un site web en mobile first.

Premier ressenti

Lors de la remise de Novembre, j’ai eu l’occasion de discuter avec d’autres étudiants de l’option de notre ressenti.

J’ai d’abord échangé avec un étudiant travaillant sur la même conférence (“From AI to robots, from apps to wearables — let’s design for everyone, OK?”) de Robin Christopherson. Son ressenti se basait surtout sur la réalisation du site. Il trouve interessant de d’abord réaliser uniquement la version mobile avant de faire un site en entier. Pour lui, c’est une première approche plus simple puisque nous n’avions pas encore appris le design responsive.

Pour les étudiants ayant travaillé sur les autres conférences, certains ont trouvé leur conférence intéressante, d’autres moins. Néanmoins, celles-ci duraient plus ou moins 1h chacune, cela leur a donc permit de trouver des propos intéressants et de quoi illustrer leur site. Certains étudiants ont éprouvé des difficultés à réaliser leur design en HTML/CSS. Cependant, il garde avis positif sur cet atelier.

    Étudiant DWM à Namur, en Belgique

    Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
    Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
    Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade