Poétie #3

(source)

regard

il se porte, mais effraie

il allume, et peut tuer

il est neuf, mais juge,

il trahit, et interroge

il nous guide, mais nous perd

il piège, et indiffère

il nous sauve, nous protège

et nous aide au solfège

il est un chemin, une porte

que l’on empreinte, qui nous transporte

entre intérieur et extérieur

qui façonne et raisonne

demain.