Autistes, les grands oubliés de l’accessibilité
hiwelo.
235

Merci Damien pour ce témoignage clair et révélateur! Au plaisir de te lire et d’en apprendre plus. Tes explications m’aident à mieux comprendre le neuro-atypisme. Parfois la bienveillance ne suffit pas et l’empathie à besoin d’être stimulé constamment pour apprendre à agir le plus respectueusement possible avec l’autre. Je rejoins Anne Laure Fréant pour t’encourager à nous aider à comprendre l’autisme non verbale. Au delà du domaine Web, certaines connaissances de mon entourage ont des enfants concernés par cet autisme qui souffrent du rejet par ignorance, d’autres ont des enfants scolarisés avec des neuro atypiques et ne les comprennent pas/ ne savent pas comment agir avec eux malgré l’envie de bien faire. Partager tes connaissances pourrait aider à ce que la scolarité de ces enfants deviennent plus harmonieuse. L’accès à une société plus accessible aux neuro-atypiques commence aussi par la base= l’enfance.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.