Web designer freelance — 6 conseils pour augmenter vos revenus


Nous avons tous entendu dans notre entourage des histoires de personnes quittant leur CDI pour se lancer dans l’aventure du design en tant que freelance. En général, ce type d’aventure m’évoque un designer plein d’ambition souhaitant construire un empire à partir de pas grand chose. J’admire ce type de personnes.

Ceux qui choisissent cette voie possèdent une ambition exemplaire. Néanmoins, cela nécessite également un mélange unique de stratégie et de ténacité. Ce n’est pas simple de faire évoluer un business constitué d’une personne en une entreprise gérant des dizaines d’employés et clients.

Toute personne qui a déjà poussé une voiture en panne vous dira que les premiers mètres sont les plus difficiles. L’inertie s’applique aussi au monde des freelances : les revenus les plus difficiles à obtenir sont généralement les premiers. Tout devient plus facile après.

Au début, ça pique toujours un peu.

Voici un petit guide sur la façon de surmonter l’inertie des débuts. Il est fondé sur mes quelques aventures de freelance et sur ce que j’ai appris au cours de mes 5 années passées à côtoyer des créateurs et des responsables de projets web.

C’est cadeau.

Nous verrons notamment comment une solution de création de site e-commerce peut être une excellente source de revenus pour démarrer une activité en freelance. Découvrez pourquoi dans quelques paragraphes.

Via negativa — augmenter votre bien être par la soustraction

Via negativa est une expression latine utilisée dans la théologie chrétienne pour expliquer une façon de décrire Dieu en se concentrant sur ce qu’il n’est pas, plutôt que sur ce qu’il est ; comprendre les qualités positives d’une divinité est une tâche réputée impossible pour l’esprit “fini” de l’homme.

Cette expression peut également être utilisée pour décrire une piste “négative” d’amélioration du quotidien ; au lieu de se concentrer sur ce que vous faites, l’attention se tourne vers ce que vous ne faites pas. Ce chemin a deux axes principaux : supprimer les mauvaises habitudes et les situations stériles du quotidien, et apprendre à les éviter en premier lieu.

Exploiter le chaos et ses échecs personnels

Dans son livre Antifragile, Nassim Taleb soutient que la meilleure façon pour une personne ou une organisation de devenir antifragile (tirer profit des échecs et des situations de chaos plutôt que de seulement y survivre) est d’abord de diminuer les inconvénients.

F*** this … & …

Ces derniers se composent d’objets, de personnes, d’actions, d’habitudes, ou de systèmes qui vous rendent vulnérable. Par exemple, la dette n’est pas vraiment un problème quand vous avez assez d’argent pour faire face aux paiements, mais dès que vous perdez votre emploi, la dette devient un très gros problème, rapidement. La dette est donc un inconvénient à sortir de son quotidien si l’on souhaite être antifragile.

Se concentrer sur l’essentiel

Un autre point à noter concernant ces inconvénients est qu’ils sont consommateurs de ressources. Reprenons l’exemple de la dette. L’argent que vous injectez dans vos mensualités est de l’argent qui aurait pu être utilisé à des fins plus productives, comme démarrer une entreprise ou suivre une formation pour apprendre une nouvelle compétence.

Un inconvénient limite les options qui s’offrent à vous. En concentrant vos efforts sur l’élimination de la dette, vous éliminez le risque de surendettement si les choses tournent mal et vous libérez de l’argent pour développer vos compétences. Faire plus en soustrayant là où il faut. Cela s’applique autant à l’argent qu’à la gestion de votre temps.

Comment devenir un freelance antifragile ?

Ne pas démarcher auprès de sa famille et de ses amis

Lorsque j’ai commencé à designer et développer des sites Web en tant que freelance, je suis allé au plus simple, en prospectant directement auprès de mon entourage. Dans les premiers temps, j’étais très satisfait de ces premiers clients, mais il s’est avéré qu’ils étaient également de véritable boulets pour ma productivité. Le genre de projet qui ne finit jamais car vous ne savez pas comment dire non à un proche.

Ok, je vais le faire, je vais le faire ! Studio Bagel

Peut être que je m’y suis pris mal, néanmoins, le business avec la famille et les proches est une approche que je ne vous recommande pas.

Ne pas pratiquer le ❄ cold calling 📱

On peut le définir comme des appels téléphoniques vers des personnes qui ne vous connaissent pas et qui n’ont jamais sollicité un appel de votre part.
C’est non seulement l’approche la plus pénible pour vous, mais également la plus ennuyeuse pour la personne recevant l’appel. Ce n’est vraiment pas efficace pour vendre des sites Web, sauf si vous avez beaucoup de temps à y consacrer.

Vous pourrez peut être obtenir un client ou deux, mais au prix d’après-midi assis, le téléphone à la main, en regardant par la fenêtre. Ce n’est pas l’image que l’on se fait du quotidien en tant que freelance.

Refuser les invitations aux meetups et autres événements de networking

J’y ai consacré de nombreuses soirées. On y passe de très bons moments en compagnie de charmantes personnes. Cette méthodologie m’a fourni un seul bénéfice : rencontrer de talentueux designers. Elle n’a jamais été une source pertinente de contacts pour des projets concrets malgré le temps investi. Il est préférable d’entretenir des relations privilégiées avec quelques confrères et agences plutôt que des dizaines sans lendemain ; au détour d’une discussion, des projets nécessitant vos compétences peuvent voir le jour.

La patience et des relations professionnels suivies sont vos meilleurs alliés. Ne vous sentez pas coupable de refuser des invitations, c’est sans doute la meilleure façon de réussir votre carrière de freelance.

La grande question que je me posais à cette époque : comment faire pour patienter avec un toit au-dessus de la tête et de quoi manger ? Avoir un contrat de 35 heures et travailler soirs et week-ends ? Le meilleur moyen de faire un burn out.

Mettre en vente vos talents

Si vous avez lu jusqu’à cette section, c’est que vous devez sans doute être un freelance, voire même un designer freelance. Vous êtes donc censé produire un nombre conséquent de designs durant votre formation et vos premiers projets, tels que des icônes, des éléments UI, des fonts, etc.

Pourquoi laisser cette fabuleuse matière première dormante ? Gisant au fond d’un dossier mal rangé ou entre deux calques Photoshop anonymes.

Pour de nombreux designers, gagner du temps se traduit par le fait d’acheter des éléments de design réalisés par d’autres. Cela constitue un marché de plusieurs centaines de millions d’euros.

A moins d’avoir les compétences techniques nécessaires pour mettre en place une plateforme ecommerce, tirer profit de ce marché en tant que freelance débutant s’avère difficile. La seule solution est de vendre ses propres créations via des marketplaces qui se prennent de généreuses commissions sur votre dos.

C’est là que la solution de création de site e-commerce Wix peut être utile. Vous avez des ressources à vendre (icônes, templates, fonts, etc.), mais pas forcément les compétences techniques pour mettre en place une boutique en ligne et pas l’envie de laisser 30% de vos revenus à une marketplace.

Une solution d’hébergement et de création de site ecommerce clés en main

Wix vous offre la solution clés en main pour mettre vos créations en vente. Cela peut être une source passive de revenus en attendant vos premiers grands projets en tant que designer freelance.

Pour 12,42 EUR/mois, vous vous offrez :

  • un hébergement ;
  • un nom de domaine personnalisé ;
  • une solution ecommerce complète avec gestion des commandes et des paiements ;
  • un coupon Adsense de 75 EUR.

Des fonctionnalités, en veux-tu en voilà

Pour ce prix, Wix souhaite donner du choix à ses utilisateurs. Des centaines de fonctionnalités ecommerce sont disponibles via une seule interface.

Néanmoins, ce parti pris a un coût. Wix peut sembler pour certains un peu trop foisonnant de fonctionnalités ; laissant le soin à l’utilisateur de faire le tri et de donner un sens à tout cela.

Globalement, Wix ecommerce est adapté aux utilisateurs qui prendront le temps nécessaire pour découvrir tous les avantages de la solution.

L’éditeur de site

Wix est un éditeur de site fonctionnant sur le mode canvas. Ce qui signifie que vous pouvez faire glisser un élément à n’importe quel endroit sur le site — à l’instar d’une présentation PowerPoint.

L’éditeur Wix.

Vous souhaitez insérer un bloc de texte en haut de page ? Pas de problème, Wix vous donne la possibilité de positionner n’importe quel élément là où bon vous semble via un simple glissé-déposé.

Je suis souvent sceptique concernant les éditeurs en mode canvas car cela manque de structuration et devient rapidement un joyeux chaos. Mais Wix a fait un travail remarquable afin de s’assurer que cela n’arrive pas.

Par exemple, si vous souhaitez ajouter du contenu au sein d’une section, les éléments situés en-dessous se repositionnent automatiquement afin d’éviter tout chevauchement.

Wix dispose également d’une grille magnétique pour s’assurer que les éléments sont correctement alignés.

Une interface parfois trop garnie

L’interface de Wix peut impressionner par sa richesse. Elle peut parfois être source de gêne : beaucoup d’éléments et de barres d’outils en concurrence essayant de capter l’attention de l’utilisateur. Certaines interactions peuvent aussi être frustrantes. Par exemple, partout où vous cliquez, un menu fait son apparition. Cela peut être très ennuyeux lorsqu’il n’y a aucune sollicitation de la part de l’utilisateur.

Pour résumé, l’interface de Wix peut être intimidante à certains moments. Mais je ne doute pas que les chercheurs et designers de Wix feront le nécessaire pour régler ces détails lors des prochaines releases.

La flexibilité

La force de Wix ecommerce est la quantité de fonctionnalités offertes — certaines de ses fonctionnalités sont difficiles à comprendre, mais il est tout de même bon d’avoir des options. Par exemple, Wix propose une marketplace qui vous permet d’intégrer des applications tierces ; à l’instar des plugins sur WordPress.

Voici quelques exemples d’applications :

  • Tints vous permet d’afficher les flux sociaux (Twitter, Instagram) ;
  • Live Chat vous permet d’ajouter un support de chat en direct sur votre site web ;
  • Muut vous permet d’ajouter des formulaires.

Votre expérience sera différente en fonction des applications sélectionnées. Il y a de tout en terme de qualité. Mais si vous êtes patient, vous trouverez quelques applications décentes.

Wix comprend également une fonctionnalité intéressante pour gagner du temps. Il s’agit de List Builder. Vous créez une base de données pour un type de répétition de contenu — par exemple : des événements, des vidéos, des recettes, des témoignages — et Wix créera automatiquement un back office pour vous permettre de les administrer.

Wix propose de nombreuses options pour les galeries phots. Une excellente nouvelle si vous souhaitez mettre en vente des éléments de design.

Toutes ces fonctionnalités à notre disposition est une excellente chose. Néanmoins, il est parfois frustrant de devoir explorer un grand nombre d’options avant de trouver la bonne.

Templates et responsive design

Voici deux exemples de templates Wix :

Template Wix magasin opticien.
Template Wix portfolio make up.

Alors que la plupart des éditeurs de boutique en ligne vous permettent de modifier le choix de votre template, Wix ne le permet pas. Une fois que vous choisissez un template, vous devez faire avec. C’est une contrainte forte pour les indécis comme moi. Pour contrer ce problème, vous pouvez créer un deuxième projet et migrer les contenus de l’ancien vers le nouveau projet.

Wix fait un grand effort en proposant un puissant éditeur prenant en compte les contraintes des devices mobiles. Normal me direz vous, mais on ne peut pas en dire autant de la concurrence.

Conclusions

Il faut beaucoup de persévérance pour débuter en tant que web designer freelance. L’inertie des débuts peut être décourageante et source d’insécurité financière pour bon nombre.

Néanmoins, des solutions accessibles à tous permettent de capitaliser sur ses talents et d’en tirer une source de revenus complémentaires. Cela permet de se concentrer sur l’essentiel : développer ses talents en pratiquant, en se documentant. Cela évite également de perdre son temps sur des projets non rentables ou de devoir participer à des événements sans réelles retombées financières.

Je ne suis pas en train de dire qu’il faut vous enfermer dans votre cave et ne plus en sortir. Je souhaite simplement vous faire prendre conscience que de nombreux choix s’offrent à vous, le plus important est de sélectionner votre priorité en tant que freelance.

Globalement, Wix essaie de donner aux utilisateurs autant d’options que possible. Vous voulez faire du glissé-déposé sur votre site comme dans une présentation power-point? Allez-y ! Vous voulez un tas de différentes options pour les galeries de photos ? Vous en aurez plus que de raison.

L’avantage est que vous obtenez une flexibilité bien pratique pour la création d’une boutique en ligne et une grande variété de fonctions. Mais l’inconvénient est que Wix peut être un peu intimidant pour les non initiés.

La création de site ecommerce sur Wix est destinée à ceux qui prendront le temps nécessaire pour découvrir tout son potentiel. Et croyez moi, pour un tarif aussi ridicule, elle en a beaucoup.

Si vous pensez le contraire, demandez à vos camarades développeurs à combien s’élèverait la facture pour créer un site web ecommerce.

Leurs réponses pourraient vous déplaire.

N’hésitez pas à poser toutes vos questions sur twitter ou en commentant cet article. Je serai ravi de vous apporter mon aide.


Egalement publié sur www.magazineduwebdesign.com le 24 janvier 2016.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.