À la découverte des concours de nourriture


Major League Eating & International Federation of Competitive Eating

La LME qu’est-ce que c’est :

La Major League Eating est le corps mondial qui supervise tous les concours professionnels de nourriture. Ils aident à développer et à faire connaître les événements alimentaires de classe mondiale dans toutes les variétés de disciplines alimentaires.

Les concours gastronomiques du MLE offrent un divertissement spectaculaire et offrent une exposition médiatique inégalée. Les plus grandes stars mondiales de la restauration — comme Joey Chestnut, Sonya Thomas, Patrick Bertoletti, Eater X Tim et Bob Shoudt, Molly Schuyler

Takeru Kobayashi, Matt Stonie — sont tous des Mangeurs des Grandes Ligues. Certains font jusqu’à 170 concours par an. La MLE mène elle approximativement 80 événements par an.

Chaque année le 4 juillet, jour de la fête nationale américaine, la chaîne de fast-food Nathan’s Famous accueille à Coney Island, à New York, un concours du plus gros mangeur de hot-dogs, c’est le plus grand concours de nourriture des États-Unis, le plus populaire, le gagnant remporte un chèque de 10 000$. Selon la légende marketing, cette gargantuesque compétition serait née en 1916, la même année que la création du premier stand de la marque à Coney Island.

Sur le site voilà comment il qualifie leurs gagnants : «Major League Eaters are the best competitive eaters in the world, with the most amazing world eating records possible. These are champions; these are warriors; these are weapons of mass digestion.»

Les concours de nourriture sont une tradition Américaine née avec les Hot dogs et décliné avec n’importe quelle nourriture. Pour valider sa performance il est interdit de vomir dans les 2 minutes qui suivent le coup de sifflet.

Pour faciliter l’ingestion, les candidats trempent le pain dans l’eau pour le ramollir, ils avalent de gros morceaux sans trop mâcher, font descendre le tout avec de l’eau et se contorsionnent pour améliorer leur transit, ils s’astreignent à un entraînement cardiaque rigoureux et adoptent des techniques de respiration sophistiquées. Ils peuvent boire entre 4 et 5 litres d’eau d’un coup pour étendre leur estomac.

C’est pour rire qu’a été fondée il y a 13 ans la Major League Eating, Fédération internationale des concours de nourriture (IFOCE). George et Rich Shea, les deux frères spécialistes des relations publiques qui l’ont mise sur pied, ont d’ailleurs donné une devise en latin qui signifie «Derrière le gavage, la vérité». Ils ont appelé leurs membres «cavaliers de l’œsophage», ou encore «armes de digestion massive».

Mais la MLE a pris de l’empleur. Le montant total des prix est de quasiment 600.000$. Elle a convaincu de nombreux annonceurs, comme Coca-cola, Netflix, Pizza Hut, Smirnoff etc … De grandes marques sponsorise maintenant le concours de hot-dogs. La MLE concocte des programmes pour Fox, Spike TV et d’autres télés. Et la chaîne ESPN paie désormais la ligue pour diffuser le concours. Un public de 40.000 personnes y assiste sur place et 1,5 million de ménages regardent le spectacle à la télé.

Mais les concours de gros mangeurs sont devenus plus que professionnels. Et avec l’approbation du gouvernement. Un des participants, Takeru Kobayashi a déclaré «J’ai reçu récemment un visa O-1 pour travailler aux Etats-Unis, c’est un visa accordé aux athlètes dotés de ‘capacités extraordinaires, ma capacité extraordinaire à moi, c’est de manger démesurément.» De tels visas sont réservés à des personnalités dotées de «capacités extraordinaires dans le domaines des sciences, des arts, de l’éducation, des affaires ou du sport».

Joey Chestnut, «The Jaws», le plus grands mangeur de tout les temps :

Parmi ses récents faits d’arme, qui lui ont chacun valu une victoire :

  • 30 sandwiches grecs (aussi appelés gyros) avalés en 10 minutes avec un record du monde à la clef,
  • 6,5 kg de tartes aux mûres en 8 minutes,
  • 6,8 litres de chili en 6 minutes,
  • 205 ailes de poulet en 12 minutes.

Joey Chestnut est le plus grand mangeur de tout les temps, après 8 victoires consécutive au Nathan’s famous hot dog, puis une neuvième fois un an plus tard, le 25 juin, où il a battu son propre record du monde d’ingestion de hot-dogs lors des qualifications pour le concours, en en gobant 73 et demi en 10 minutes.

Après ce nouveau succès, Joey Chestnut est plus que jamais considéré comme le plus grand mangeur au monde, même s’il n’est que deuxième du classement de la Ligue majeure des mangeurs (MLE), championnat officiel qui compte de nombreux événements aux Etats-Unis et au Canada.

Californien de 1,85 m pour 104 kg, surnommé Jaws (les mâchoires), Joey Chestnut s’astreint à un entraînement très strict pour se préparer aux compétitions. Outre des séances lors desquelles il mange entre 35 et 70 hot-dogs à chaque fois, il boit de grandes quantités d’eau pour améliorer l’élasticité de son estomac, a-t-il expliqué lors d’un entretien au magazine GQ. Tout comme l’ensemble des grands mangeurs, il assure digérer naturellement tout ce qu’il ingère, sans se faire vomir.

«Je bois des quantités massives d’eau pour m’assurer que les muscles autour de mon estomac restent étirés. Vous pouvez tromper votre corps et le forcer à accepter plus de nourriture. Je saute pour contrôler mon estomac et pousser les aliments plus vite. Ceux-ci veulent s’installer dans l’estomac, mais je les force à descendre toujours plus bas. Je me suis entraîné à ignorer la faim et la satiété pendant si longtemps que je ne les sens plus».

Voilà, maintenant vous en savez plus sur les concours de nourriture, et une fois là bas nous vous partagerons notre vision des événements !

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.