Non, non, non…
Charles Liebert
11

Je suis désolé Charles mais je trouve ce que tu dis ahurissant. Il n’est pas question de support, il est question d’attention, d’affinité, de temps passé, d’acception. Et aujourd’hui les 13–35 sont sur Snapchat comme ils ne sont juste nulle part ailleurs en terme d’attention et d’engagement.

D’autre part c’est encore une des rares plateformes ou tu ne peux pas acheter de l’insert publicitaire, tu ne peux pas acheter des followers. Tu es obligé de construire ta communauté à la main, par le contenu que tu y publies. Et cela constitue une différence ENORME qui t’a peut être échappée.

Surement l’occasion de rendre les marques un peu moins accrocs à des KPI qui ne veulent plus rien dire sur d’autres plateformes, et l’occasion de rebasculer les moyens dans une véritable approche par le contenu à valeur ajouté pour les gens qui choisissent de le regarder.