Partir de Soi | Start with Yourself

Le Pouvoir de notre Roi Intérieur

Connaissance de Soi & Développement professionnel

Et si nous pouvions apprendre à penser, agir et communiquer comme les personnes qui nous inspirent le plus ? 45% des Français ne trouvent pas de sens à leur travail. Mais si nous devenions plus inspirants pour nous-mêmes, nous le serions également pour nos collègues, nos familles et nos relations ; la confiance et la loyauté deviendraient la norme et non l’exception ; et le monde dans lequel nous vivons s’en porterait probablement mieux. Devenir plus inspirant pour soi-même c’est chercher à comprendre pourquoi je fais toutes les choses que je fais. Pourquoi j’oriente mes actions de telle manière. Pourquoi je rencontre tantôt l’échec, tantôt le succès dans ma vie relationnelle et dans ma vie professionnelle. Pourquoi je suis ou ne suis pas inspirant pour moi-même et pour les autres. Pour cela, la clé est de Partir de Soi. Partir de Soi, c’est se mettre à l’écoute de son Roi intérieur, du mouvement de son cœur. C’est mettre le Guerrier qui est en nous au service de notre propre Roi. Fait inspirant : notre Roi et notre Guerrier sont biologiquement inscrits en nous.

Un monde où l’on ne part pas de soi

Un Roi, un Guerrier, et un Royaume en ruines

On trouve dans les mythes de différentes contrées une histoire qui se raconte à peu près en ces termes. Il y eut une fois un roi, sage et maître spirituel, qui régnait sur un domaine modeste mais prospère et qui était réputé pour le dévouement désintéressé qu’il vouait à son peuple. Or comme ce peuple florissait, les frontières de ce petit domaine s’élargirent au point qu’il lui fallut bientôt se fier aux émissaires qu’il dépêchait vers ses provinces toujours plus lointaines pour en assurer la sécurité et le bien-être.

Il lui était désormais impossible d’ordonner tout ce qu’il convenait de faire, et il s’avérait même nécessaire qu’il se tienne à distance de ses affaires au point d’en demeurer ignorant. Il forma donc des guerriers, des émissaires, avec le plus grand soin, car il fallait qu’il puisse leur faire une confiance absolue. Avec le temps, pourtant, le plus habile et ambitieux de ses guerriers, celui auquel il se fiait le plus, en vint à se considérer lui-même comme le roi et à profiter de sa situation pour augmenter sa propre fortune et son influence. A ses yeux, la tempérance et l’indulgence de son roi était signe, non pas de sagesse, mais de faiblesse et, au cours des missions qu’il accomplissait au service de son roi, il revêtit le manteau de celui-ci et se mit à le mépriser. Il advint donc que le pouvoir du roi fut usurpé et que le peuple fut dupe. Le domaine sombra dès lors dans la tyrannie et finit par s’écrouler en ruines.

Si l’on veut tirer une leçon de cette histoire, c’est de considérer qu’il y a deux manières d’influencer le comportement des gens.

Un Roi peu inspirant et un Guerrier manipulateur

Il y a deux manières d’influencer le comportement des gens : en les manipulant ou en les inspirant.

Depuis la nuit des temps, « Je serai ton meilleur ami » est une tactique de négociation que les enfants utilisent pour obtenir ce qu’ils souhaitent de la part des leurs camarades.

En politique comme dans le monde des affaires, la manipulation s’exprime à travers les techniques de vente et de marketing : baisse des prix, promotions, black-friday, utilisation de la peur, fausses promesses, innovations prometteuses. L’objectif est toujours le même : influencer le comportement — une vente, un vote, une adhésion.

La manipulation génère un avantage à court terme ce qui n’est pas le cas de la fidélité ou de la loyauté.

Or le succès d’un individu ou d’un collectif requiert à la fois l’adhésion du Guerrier à son Roi intérieur mais aussi la capacité du Roi à inspirer son Guerrier. Car c’est le Guerrier qui mène le combat. Un combat qui sert les mouvements de cœur du Roi. Non pas un « combat opportuniste » mais un combat qui s’inscrit et sert la cause du Roi, sa vision.

Quand la manipulation est la norme, quand l’inspiration est absente, personne ne gagne.

Dans nos villes et leurs rythmes de vie, les dépressions, les ulcères, les cas de tensions artérielles, l’anxiété et les cancers atteignent des niveaux record.

La raison en est la suivante : un Roi intérieur peu inspirant et un Guerrier manipulateur. Un Roi qui oublie de rallier son Guerrier à sa cause, et un Guerrier, livré à lui-même qui choisit la recherche d’avantages de court terme.

Les décisions impulsives s’additionnent et finissent par définir nos trajectoires personnelles et collectives. Des trajectoires qui ne correspondent pas au mouvement de notre cœur, de notre Roi. Des trajectoires qui se sont éloignées de notre inspiration profonde.

Il existe une alternative. Partir de Soi. Découvrir son Roi et son Guerrier. Tous deux sont inscrits dans notre constitution biologique.

Un monde où l’on part de soi

Quel est mon Roi ? mon Guerrier ? Qu’est-ce qui me fait me lever le matin ?

Dans nos vies personnelles et professionnelles nous cherchons avant tout à éviter le chaos.

Etre en phase avec son Roi et son Guerrier permet de disposer des clés pour réussir nos projets, exprimer notre singularité et réussir notre vie.

Sur le plan professionnel, il nous est généralement très aisé de répondre à la question : qu’est-ce que je fais ? (je suis directeur artistique). Il nous est relativement aisé de répondre à la question : comment je fais les choses ? (j’utilise ma sensibilité et ma créativité, en m’appuyant sur mes compétences en web design pour concevoir et développer des sites web qui permettent à mes clients de mettre en avant leur offre de services et de produits).

Il nous est en revanche plus difficile de répondre à la question : pourquoi je fais ce que je fais ? (pourquoi je suis directeur artistique ?).

Par « pourquoi » il est entendu : quel est mon but ? quels sont mes désirs, mes valeurs et mes motivations profondes ? quels sont mes talents innés, ma singularité ? Qu’est-ce qui me fait vibrer ?

Lorsqu’une personne a trouvé sa source d’inspiration, les autres le ressentent, la présence du Roi intérieur rayonne dans son environnement.

Connaître son Roi intérieur, le découvrir, l’intégrer et l’assumer nous donne alors une toute autre dimension. Cela nous rend plus désirable et nous donne de nouvelles perspectives, une direction à prendre pour notre Guerrier.

L’enjeu essentiel est de trouver le chemin de l’alignement entre ses aspirations personnelles et la gestion d’une carrière professionnelle.

Il est important de ne pas oublier que notre Roi et notre Guerrier sont inscrits dans notre constitution biologique.

Notre Roi et notre Guerrier sont inscrits dans notre constitution biologique

Les neurosciences nous rappellent que les décisions sont avant tout le fait des émotions. Cela peut être surprenant pour la tradition cartésienne occidentale.

Le Néocortex est la partie du cerveau responsable de notre pensée analytique et de notre langage. Notre Roi et notre Guerrier sont, eux, inscrits dans le système limbique, la partie de notre cerveau qui est responsable de nos actions, nos prises de décisions et nos émotions.

La partie de notre cerveau qui contrôle nos émotions n’a pas la capacité du langage, ce qui rend difficile de transcrire nos émotions en mots.

Lorsqu’un acte ou une décision nous semble juste il nous est difficile de dire pourquoi nous avons fait ce que nous avons fait. Alors nous « rationalisons », nous « intellectualisons ».

Lorsque nous prenons des décisions « en nous basant sur nos tripes » ou « en écoutant notre cœur », nous les ressentons comme étant justes alors même qu’elles pourraient défier toute logique. La raison à cela est que c’est la partie de notre cerveau qui contrôle nos émotions qui prend les décisions.

Voir article: “Erik et le défi du Roi” – sur l’importance de ne pas prendre de décisions sur le coup des émotions.

Ce sont nos incapacités à verbaliser les raisons qui expliquent nos décisions qui nous font douter de nous-mêmes.

Or, les gens n’achètent pas ce que nous faisons, ils achètent notre Roi (pourquoi je fais ce que je fais).

Partir de Soi et trouver son Roi. Et après ?

Pour toute personne qui est en situation de « blocage » dans sa vie personnelle ou professionnelle, Partir de Soi et trouver son Roi est la première étape. Cela peut demander du courage et de l’humilité (se faire accompagner).

Viennent ensuite tout le cheminement et le combat du Guerrier à mener. Le succès est au rendez-vous lorsque trois postures sont adoptées :

  1. Bien connaître son Roi intérieur (mes motivations profondes)
  2. Entrainer son Guerrier (comment je fais les choses) à la discipline, la constance et la détermination
  3. Choisir avec cohérence le combat à mener (ce que je fais).

Marc Baillet et Annie Sarthe-Innocenti

Références et sources :

- Iain McGilchrist, psychiatre, médecin, écrivain, auteur de The Master and His Emissary, Yale, 2009

- Travaux de vulgarisation de Saint Jean de la Croix par Alain Noël (ancien publicitaire et homme de presse)

- Modèle de communication de la PNL (programmation neurolinguistique)

- Travaux de Richard Restak, neuroscientifique

- Travaux de Simon Sinek, influenceur et vulgarisateur

- Article Les Echos sept. 2018 : les Français et le bonheur

A propos de Heroic People

Nous croyons qu’il est possible de surmonter toute forme d’inertie et/ou de résistances pour pouvoir réaliser ses ambitions et ses projets avec leadership. Nous nous appuyons sur la psychologie, la connaissance de l’homme, les neurosciences, le développement personnel, la physiologie et le well-being, pour aider les individus et les organisations à exprimer avec clarté leur raison d’être, la façon dont ils peuvent inspirer les autres, et comment y parvenir.

www.heroicpeople.fr

#Leadership #Coaching #Développement professionnel #Connaissance de soi #Partir de soi # Start with Yourself