L’inceste : est-ce un problème ?

Définition de l’inceste

L’inceste est, en général, un viol de l’enfant par un membre de la famille. L’enfant qui subit la sexualité de cet adulte découvre la douleur du viol (douleur physique) et le non-respect de sa personne (douleur psychologique).

Pour qui l’inceste est-il un problème ?

L’inceste est un problème pour l’enfant à qui on intime l’ordre de se taire. Le “on” englobe le violeur et les systèmes parental et familial qui l’entourent et qui ne veulent pas que ce viol se sache car il entache la notoriété de la famille. Ainsi, cet évènement va s’amplifier au fil des années de grandissement muselé par un silence obligatoire, pervertissant toutes les relations avec autrui. L’inceste endommage gravement et profondément la psyché de l’enfant, obligée de se construire avec cette douleur. Elle crée, alors, des garde-fous qui deviennent : impossibilité de faire confiance (dans la famille et à l’extérieur) et de se faire confiance, dévalorisation, peur d’autrui, croyance qu’on est indigne d’être aimé etc…

Conséquences d’un inceste une fois adulte

Les conséquences de l’inceste sont quotidiennes , une fois que l’enfant est devenu adulte. Elles sont multiples et souvent insidieuses. Car l’adulte s’est tellement habitué à vivre avec cette douleur dont il ne peut parler, qu’il va faire en sorte de survivre d’abord, puis de vivre avec l’assurance d’un survivant. Il ignore ce déséquilibre car il a grandi avec et a façonné sa personnalité avec cette expérience. Aussi, il peut tout-à-fait aboutir à un déni de cet inceste par-rapport à des évènements vécus aujourd’hui (difficultés financières, valorisation au travail etc…). Il a archivé l’information et ne s’aperçoit pas que ses difficultés d’aujourd’hui découlent de ce viol vécu dans l’enfance. Les conséquences d’un inceste sont, donc, souvent insidieuses.


Originally published at Oser le Dire.