Pourquoi une formation en ligne pour se sortir de l’inceste ?

Pourquoi continuer de se taire, une fois adulte ?

Parce que l’inceste touche beaucoup de personnes qui ont été blessées dans leur enfance, mais peu s’enhardissent à aller en parler à un thérapeute. Soit la honte les en empêche, soit elles ne veulent pas remuer le passé, ou encore elles craignent d’être rejetées par le thérapeute ou le proche à qui elles en parlent. Donc, pour ces personnes, le silence vaut mieux qu’une nouvelle bataille qui traite de sa propre intimité, ce qui est encore plus gênant.

“Oser le dire” sur Internet, est-ce vraiment adapté ?

Cette formation personnalisée arrive chez elles, par la voie d’Internet ; elles sont seules à travailler avec, face à leur écran, à décomposer leur passé, découvrir leur présent (les conséquences quotidiennes) et à se forger un nouveau futur (changement de pensée et de comportement). Ces personnes décident elles-mêmes du rythme de travail, des horaires, des pauses et des reprises. Elles peuvent aussi poser des questions par mail à sa créatrice et/ou trouver un thérapeute de leur choix, si c’est possible, pour compléter le travail.

En outre, “Oser le dire” supplée au manque de thérapeutes qui peuvent être inexistants dans la région ou le pays où se situe cette personne.

Quelle différence y a t-il entre un livre-témoignage et une formation en ligne ?

Un livre-témoignage leur permet de se dire qu’elles ne sont pas seules à avoir vécu l’inceste. Un livre peut susciter des prises de conscience mais ne permet pas de travailler sur soi.

Cette formation met ces personnes sur la voie de la libération, de la légèreté et du mieux-être. En effet, l’alternance de tests et de vidéos explicatives analyse finement les vécus et modifie point par point les conséquences quotidiennes de l’inceste vécu.

Par la déculpabilisation et la nouvelle vision de la vie obtenues en travaillant avec “Oser le dire”, elles parviendront à être en paix avec elles-mêmes. Ce que ne permet pas un livre si bien écrit et structuré soit-il.


Originally published at Oser le Dire.