Renoncer à ses rêves ? Pas question !

Hey ! Comment ça va ?

T’arrive-t-il, par moment, d’avoir envie de baisser les bras ? De te dire : “Allez, arrête de rêver, sois heureux(se) avec ce que tu as — point barre.” ??

Le renoncement, la résignation… Flirtes-tu avec parfois ?

Nous sommes les seuls à pouvoir nous retenir d’avancer et repousser, repousser et repousser encore le moment où l’on va se jeter à l’eau ! Et ce, même si c’est pour avoir une vie plus riche, plus épanouissante et plus libre. Car souvent les peurs dominent ! Et tu sais quoi ? Elles dominent tant que les objectifs ne sont pas suffisamment clairs et attirants !

Alors, pour ne pas rester trop longtemps englué dans cette période de No-Go, voici ma méthode Anti-Renoncement :

Se faire accompagner :

Disposer d’un cadre permet de ne pas s’épuiser à partir dans tous les sens (ce qui arrive souvent quand on se lance seul dans un changement de carrière). Un accompagnement va canaliser l’énergie du changement tout en apportant un cadre rassurant. Cela empêche également de tout laisser tomber dans les moments de découragement ou de procrastiner à l’infini lorsque l’on doit faire des choses qui nous font peur. J’ai repoussé pendant longtemps avant de créer mon activité et j’ai vraiment commencé à avancer quand je me suis faite accompagner. Merci Solène ;-)

Ne pas rester seul… :

S’entourer de personnes qui ont le même projet permet de rester motivé, cela crée une émulation. On se soutient les uns les autres. On se booste. Les personnes plus avancées “tirent vers le haut” les moins avancées. C’est aussi le meilleur moyen de prendre la mesure de la tâche à accomplir, tout en ayant la preuve que c’est possible. Si lui/elle l’a fait, alors pourquoi pas toi ? Cela renforce le sentiment d’efficacité personnelle (dont j’ai déjà parlé ici et).

…Mais éviter les pessimistes de nature :

S’entourer : oui. Mais des BONNES personnes. Pas celles qui te disent systématiquement : “Mais tu n’y penses pas ? C’est complètement fou, tu te rends compte dans quelle m……ouise tu vas mettre ta famille ? ” (ou toute autre déclinaison…)

Accepter de sortir du cadre :

Pour se construire une vie épanouissante et riche de sens, il faut “souvent” sortir des sentiers battus, accepter de faire différemment des autres et de ne pas être “parfait(e)”. Et surtout, reconnaître la part de l’héritage familial et des diktats de la société dans ses choix actuels… pour mieux s’en affranchir (ou pas !). Certes, ce n’est pas toujours confortable mais, comme j’aime à rappeler :

“Quand on est sûr de son “pourquoi”, on assume n’importe quel “comment”.”

C’est, à mon avis, l’élément le plus important : Trouver ses propres critères de réussite. Il faut avoir l’audace de croire en quelque chose qui n’est pas encore matérialisé alors qu’autour de soi, tout semble nous en dissuader. Cela nécessite que la raison du changement soit solidement rivée aux tripes.

Après avoir démissionné en 2012, j’ai repris un job de consultante, puis encore un autre quelques mois après, dans une autre société. Bref, j’ai fait plusieurs allers-retours avant de quitter POUR DE BON, le monde “corporate”. J’ai mis du temps à assumer que je n’étais pas faite pour ce type de carrière et qu’en plus, ce n’était pas ce dont je rêvais au plus profond de moi.

Visualiser ce que l’on souhaite atteindre :

Pourquoi ? Et bien, parce que plus nos objectifs seront clairs et attirants, plus il est probable qu’on les atteigne. En effet, une fois tes buts de vie et valeurs clarifiés, ton subconscient va travailler pour que tu parviennes à les atteindre. Le subconscient est différent du cerveau « conscient ». Il est très sensible au pouvoir des images et au langage de l’émotion. C’est pourquoi, la réalisation d’un vision board (tableau de visualisation) te permettra d’influencer de façon encore plus puissante ton subconscient afin qu’il oeuvre dans le sens de la réalisation de tes objectifs de vie. (Voir, à ce sujet, le Ted talk de Patti Dobrowolski, la papesse du vision board :

Par exemple, je sais que je veux me créer une vie riche de sens en aidant les autres à exploiter leur potentiel à 100% mais je veux pouvoir le faire de n’importe où ! Me remémorer cela, m’aide à tenir le cap ! Pour un aperçu du vision board que j’ai fait il y a un an : C’est par ici

Edit du 11/09/2017 : Depuis j’ai :

✅ créé mon activité 100% indépendante géographiquement,

✅ déménagé à la campagne,

✅ voyagé 4 mois à l’étranger tout en travaillant,

✅ poursuivi mon chemin dans le végétarisme et me suis lancée dans les jus verts!

Décomposer son objectif en plusieurs étapes :

Oui, se créer la vie de ses rêves peut prendre du temps. Que ce soit reprendre des études, créer une activité ou trouver un job dans un nouveau secteur, ça ne se fait pas en un claquement de doigts, ce peut être long et il y a des étapes intermédiaires.

Je sais que ça peut paraître une montagne comme ça, mais à ton avis : Comment mange-t-on un éléphant ?

Hum, c’est BIG un éléphant !

Et ben, une bouchée à fois tout simplement ! ¯\_(ツ)_/¯

Établir des petits objectifs atteignables te permettra de baliser ton chemin et de savoir où tu vas. Face à chaque mini-objectif, détermine la façon dont tu vas y parvenir et les ressources sur lesquelles tu peux compter. Pour cela, tu peux faire des recherches par toi-même ou te faire aider. Et si personne ne s’est jamais lancé dans cette entreprise avant toi, avance à tâtons et essaie de comprendre ce qui marche et ce qui ne marche pas. N’ai pas peur d’échouer, de tomber (c’est comme ça qu’on apprend et qu’on se rapproche de la réussite) et sois confiant dans ta capacité à te relever !

Autre astuce : Prévois-toi des “récompenses” 🎁 à chaque fois que tu arrives à un de ces check-points.

Développer ses capacités d’adaptation :

L’adaptativité, c’est la capacité à faire face sereinement à des situations nouvelles, complexes et inconnues. C’est l’image du surfeur qui épouse les méandres et les tourbillons de l’océan tout en profitant de l’instant présent ! Créer sa vie est une chose complexe car cela nécessite de prendre en compte plusieurs paramètres, dont certains sont difficiles à estimer précisément ! Alors, oui, il y a une part que tu ne peux pas maîtriser et autant être à l’aise à avec ça pour mener à bien ton projet !

Pour développer cette faculté : méditation, curiosité, nuance, réflexion logique, assouplissement des croyances limitantes… Bref, tu l’auras compris, dans la méthode Anti-Renoncement, il y a une grande part de travail sur l’état d’esprit !

Evaluer le chemin parcouru :

Quand on se lance dans de grands changements de carrière, il est parfois difficile de se rendre compte de sa progression au fur et à mesure. Parfois, il se passe des semaines, voire des mois sans que l’on ait l’impression d’avancer… Et pourtant :

On avance bel et bien.

il y a énormément de travail qui se fait, dans l’arrière-boutique de notre cerveau, pour réorganiser notre identité (plus de détail sur la biographisation : ICI).

Pour contrer cette impression que “rien ne se passe”, tu peux tenir un journal où tu notes, semaine après semaine, où tu en es. Tu te rendras mieux compte du chemin parcouru.

Personnellement, ce qui m’aide à tenir le cap, c’est de me rappeler que je suis bien sur le chemin que J’AI choisi, même si je n’ai pas encore atteint le prochain check-point !

Voici une autre astuce que j’ai tiré du bouquin de Louis Derungs : “15 000 volts — Une méthode pour s’accomplir, jeune homme, électrocuté et amputé des deux bras à 19 ans, qui a dû TOUT réapprendre de A à Z. Il a mis au point une méthode, à base d’auto-hypnose et de pleine conscience, pour se réaliser. (Je te conseille ce bouquin 😉) :

Prends une photo de toi aujourd’hui et derrière inscris la date ainsi que tout ce que tu as envie de changer chez toi et dans ta vie. Sois le plus précis possible, détaille bien tout ce qui te déplaît et que tu souhaiterais voir disparaître. Range-la dans un endroit facile d’accès mais où tu ne vas pas souvent.

À chaque moment de découragement, reprends la photo et apprécie le changement parcouru.

Voilà, j’espère que cet article t’a plu et t’aura incité à AVOIR L’AUDACE DE CROIRE EN TES RÊVES ! Mais je te préviens, une fois que tu as commencé, ça donne ça :

Et si tu as envie qu’on avance ensemble, réserve vite ta séance de découverte pour me poser toutes les questions que tu souhaites sur l’accompagnement que je propose.

Les ressources pour t’aider (clique pour y accéder) :

👉 Guide pour dessiner tes prochaines perspectives professionnelles sans te perdre dans les méandres de ton cerveau.

💵 Gèrer financièrement pendant la transition de carrière

➡️ Objectif : Avoir moins peur d’avancer

À bientôt !

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Marie-Laurence Davy’s story.