Nusret Gökçe, le boucher Turc hors du commun

Nusret Gökçe, l’homme de 36 ans à la carrure de mannequin est en réalité un boucher d’origine Turc qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux.

Un geste parfaitement maîtrisé

Ce propriétaire d’une chaîne de restaurant a en effet créé le buzz de manière tout à fait originale. Il a suffit d’une photo partagée sur son compte instagram pour faire de cet homme une véritable star.

C’est ce geste, qui consiste à saler la viande de manière très originale, qui a marqué les internautes et lui a valu sa cyber célébrité. Les twittos lui a d’ailleurs donné le nom de “#Saltbae” (chéri du sel en français). Il explique qu’il “honore la viande” en pratiquant ce mouvement.
Ce geste, devenu sa signature, est maintenant repris et parodié dans le monde entier.

Une ascension fulgurante

Le boucher continu d’alimenter son compte Instagram avec des photos et vidéos montrant son savoir-faire et ses techniques hors normes pour le plus grand bonheur de ses nouveaux fans. On peut y voir cette manière particulière de couper la viande sensuellement et délicatement, semblable à une danse latine pleine de charme. Une chorégraphie rodée et précise.

Le contenu qu’il diffuse sur les réseaux sociaux en ont fait le boucher le plus suivi et apprécié du monde. Avec plus de 72 000 followers sur Twitter et 2,8 millions sur Instagram, Nusret s’est créée une véritable communauté et a totalement séduit la toile.

Pour ses photos et vidéos, il se met en scène et joue le mystérieux séducteur. Vêtu de tee-shirt blancs et lunettes de soleil sur le nez, il aime mettre en avant son physique de “beau goss musclé”. Il aime d’ailleurs se comparer à Al paccino ou Marlon Brando (version boucher).

La sucess-story de ce passionné de viande

L’homme qui crée l’admiration a désormais sa tête taguée sur un mur de Melbourne et imprimée sur un des T-shirts de l’incontournable star Rihanna. Les proportions sont devenus énormes, un fan est même allé jusqu’à se faire tatouer son portrait sur le bras…

Nusret Gökçe a profité de cet engouement pour se développer et à annoncé qu’il comptait ouvrir des restaurants à Londre et à New York. Il a déclaré vouloir partager, avec son public, sa passion pour la viande et ses techniques, devenues célèbres. On peut déjà prévoir une ruée dans ces restaurants, tous en quête de goûter la viande caliné et choyé par cet amoureux de la viande.

L’homme aux airs de Johnny depp ne cesse d’accroître sa notoriété et a fait de son métier une discipline artistique. Grâce au digital et à sa communication sur ses réseaux sociaux, l’homme a pu évoluer dans son métier, sa passion, sa vie professionnelle.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.