Cher journal…

Il est un objet dont je ne me sépare qu’exceptionnellement, c’est mon bullet journal. Je l’appelle parfois mon assistant personnel en papier.

Lorsque j’ai quitté le salariat, en janvier 2013, a commencé une période relativement chaotique. D’abord wannabe entrepreneuse pendant un an, puis freelance, j’ai goûté à la liberté. Horaires libres, lieux libres, sujets libres. J’ai papillonné, je me suis posée, au gré des opportunités, de manière quelque peu désorganisée.

Alors il m’est arrivé d’oublier des rendez-vous, d’annuler au dernier moment, de dépasser des dead-lines. La fiabilité n’était pas ma première caractéristique. Jusqu’à ce que Solange me parle de l’outil qui a changé sa vie, le bullet journal.

Voilà deux ans que je pratique le bullet journal au quotidien. Le premier bénéfice : l’allègement considérable de ma charge mentale, me permettant de consacrer mon temps de cerveau disponible à autre chose qu’une liste de tâches à faire où de rendez-vous à honorer. L’esprit plus léger se fait aussi plus créatif, réceptif, productif.

Le bullet journal permet d’organiser son temps entre les choses que l’on a à faire, les fameuses to-do lists, et les événements et rendez-vous que nous prévoyons. En y ajoutant toutes les listes pertinentes pour nous, par exemple : cadeaux de Noël, courses, livres à lire, films à regarder, opportunités de travail, etc…

Avec un code très simple, on note les-dits rendez-vous et tâches au fil des jours, et on visualise très facilement l’organisation de chaque journée. Noter tout cela au quotidien permet aussi de manière rétrospective d’avoir un suivi de ce que nous faisons de nos semaines.

Certaines personnes consacrent un temps à leur bujo dans la journée, parfois le soir, d’autres, comme moi, l’utilisent au fil de l’eau. Pour ma part je suis minimaliste en terme de décoration, mon bujo ressemble assez à celui de Solange, en noir sur blanc, sans fioriture. Mais le bujo peut devenir un art ! Il suffit de regarder sur Instagram et Pinterest pour le constater.

En un mot comme en cent, l’outil est simple, personnalisable à l’envie, il permet de gagner du temps, de s’alléger l’esprit, d’être mieux organisé. J’organise régulièrement des ateliers autour du bullet journal. Si vous souhaitez être informé des prochaines dates, écrivez-moi : marie.geffroy at gmail.com

En cette période où la bise fraiche vient nous rappeler que la fin de l’année approche, je pense que le bullet journal est un outil adapté pour ancrer dans le réel nos bonnes résolutions.