Compte-rendu de la conférence de Robin Stethem au Centre Phi

Museum of Other Realities (https://museumor.com/)

Article écrit par Philippe Bédard, Oriane Morriet et Marine Leparc.

Cette conférence a eu lieu dans le cadre de l’évènement de Québec/Canada XR au Centre Phi.

Quand l’espace virtuel se fait galerie d’art

Alors que les expériences XR investissent progressivement les musées et galeries d’art, Museum of Other Realities (MOR) prend plutôt la forme d’une galerie en réalité virtuelle. Lors de l’atelier de discussion du 28 novembre 2019 organisé par Québec/Canada XR au Centre Phi, le cofondateur du MOR, Robin Stethem a parlé de ses projets devant des producteurs et professionnels XR.

Notre conférencier, qui s’est déplacé depuis la Colombie-Britannique, nous a offert un survol de son parcours professionnel depuis des études au Emily Carr University of Art+Design de Vancouver d’où il est sorti diplômé en design industriel. Intéressé par le design d’objets, par le développement d’applications web et par la suite au design critique et spéculatif, il s’interroge sur « how objects shape us just as we shape them » (comment les objets nous donnent forme tout comme nous leur donnons forme). Avec des projets comme The Spoon App et Smoking Device, Robin Stethem se questionne ainsi sur la forme et les potentialités des appareils que nous utilisons et sur les forces invisibles qui les organisent: « I started to think about how the form of objects is determined (at least in nature) by a collision of hidden forces that aren’t always obvious. » (Je me suis mis à penser que la forme des objets (dans la nature du moins) découle d’une collision de forces cachées qui ne sont pas toujours évidentes).

Smoking device (gauche) et Spoon App (droite) par Robin Stethem (https://stethem.com/)

C’est lors de son travail d’assistant au laboratoire universitaire qu’il s’essaie pour la première fois à la réalité virtuelle. Si cette première expérience se fait à travers un système scientifique expérimental au coût exorbitant, il a bientôt l’occasion d’expérimenter avec l’une des premières versions des casques HTC Vive, qui rend la VR plus accessible et plus viable pour lui. Comme c’était le cas dans ses projets de design industriel et critique, la VR présente une autre façon de favoriser la formation de communautés, ici sans limites géographiques.

Il travaille ensuite au studio de design industriel Woke de Vancouver. Son rôle est de développer pour la compagnie Kindred le design de robots anthropomorphiques aidant les travailleurs à trier des paquets. Dans le cadre de ce projet, Stethem est amené à travailler sur une application VR permettant de débloquer les robots en cas de panne. Ayant décidé de créer cet espace virtuel grâce à un casque HTC Vive, l’expérience lui donne l’idée de créer un projet plus personnel sur le même modèle : c’est la naissance du Museum of Other Realities.

Museum of Other Realities

« An immersive multiplayer art showcase in VR, the Museum of Other Realities is a place to connect, share, and experience virtual reality art with others. »

Cofondé avec Colin Northway, le Museum of Other Realities est un espace muséal virtuel où sont exposées les œuvres numériques d’artistes tels que Mike Murdock, Mariam Zakarian, Vladimir Ilic ou encore Anand Duncan. Il s’agit d’un lieu de partage accessible partout dans le monde. À l’origine, le projet se présente d’abord sous la forme d’un magazine VR intitulé Th-er auquel est éventuellement ajoutée une fonction multijoueur. Réalisant que l’intérêt d’une telle expérience est de rassembler, les cofondateurs se concentrent finalement sur la création d’un espace virtuel muséal multi-utilisateur exposant des œuvres numériques d’art contemporain. Ils rebaptisent alors le projet : Museum of Other Realities.

Après avoir acheté leur licence sur Steam, les utilisateurs visitent le MOR depuis chez soi. Bien qu’il s’agisse d’un musée virtuel, l’espace est limité au MOR et un travail de commissariat est nécessaire pour choisir les oeuvres qui peuvent s’ajouter à la collection. Cela dit, les structures de l’espace sont évidemment plus flexibles que dans la réalité et plusieurs oeuvres en profitent pour créer des espaces immersifs au sein desquels les visiteurs du musée peuvent pénétrer. Le MOR agit donc comme un espace pour repenser l’art: « art might not be something that you view so much as something that you are or that you inhabit. This idea of artists creating spaces to be — spaces to interact — is fascinating and I hope it becomes a larger theme of what is possible with VR moving forward » (L’art pourrait bien ne pas tant être quelque chose que l’on regarde mais bien quelque chose que l’on est ou que l’on habite. Cette idée que les artistes créent des espaces pour être — des espaces pour interagir — est fascinante et j’espère qu’elle devienne un thème plus important de la VR du futur.)

Night Snow de Danny Bittman, via Museum of Other Realities

L’espace virtuel est également mis à disposition d’entreprises qui souhaitent organiser des événements en ligne afin de connecter les gens à travers le monde. L’équipe du Museum of Other Realities collabore aussi avec certaines universités, dont les élèves peuvent alors avoir accès à l’espace pour expérimenter les œuvres virtuelles.

Le modèle d’affaires développé par le Museum of Other Realities repose sur l’achat de l’accès au Museum via Steam, sur le soutien des artistes exposés par des mécènes, ainsi que sur la location de l’espace virtuel aux entreprises pour l’organisation d’événements. L’équipe bénéficie aussi de l’investissement en capital de risque de partenaires tels que HTC.

Cette manne budgétaire permet au Museum of Other Realities de payer des redevances aux artistes qui y exposent, de rémunérer son équipe de 5 employés à temps plein et de financer le développement de la plateforme. Robin Stethem confie de plus que le musée ne détient pas l’exclusivité des droits des œuvres artistiques, car ils préfèrent une approche d’échange.

« Contrary to the idea that VR separates, VR could bring people together over content »

Pour Robin Stethem, la VR muséale est un médium durable à la frontière entre la galerie d’art indépendante et l’événementiel corporatif. Le cofondateur du Museum of Other Realities le conçoit donc comme un moyen de réunir les gens où qu’ils se trouvent sur la planète.

Pour en savoir plus, vous pouvez voir la présentation du Museum of Other Realities par Robin Stethem et un artiste de danse à l’occasion de l’événement TEDxEmilyCarrU.

Québec / Canada XR

Written by

La cellule de réflexion pour la création indépendante en #XR au #Québec, au #Canada, et dans toute la #Francophonie.

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade