La moitié du stage déjà ?

Et oui, c’est déjà la moitié du stage et je ne m’en rend compte que maintenant en écrivant ces lignes. Ça passe tellement vite !

Des projets en deux semaines :

  • Achever l’encodage des cartes de visite pour ensuite les importer dans mailchimp.
  • Un formulaire de satisfaction pour Créatonit
  • Apprentissage de WordPress
  • Récupérer des images afin de les envoyer à un client
  • Refaire le logo d’un client en vectoriel

Ce que j’en ai appris :

Que je ne vais pas dans le détail pour tout, et que je dois améliorer cela dans le design comme dans le front-end car ce sont les détails qui font la différences. Qui rendent le design où le fonctionnement du site génial ou moyen. En ce qui concerne WordPress, j’ai déjà appris une autre manière d’installer un nouveau thème WordPress avec

  • un fichier style.css où il y a en commentaire le nom du thème, le nom de l’auteur, une description, url de l’auteur, la version, et d’autres infos que l’ont peut ajouter
  • un fichier index.php basique à première vue, mais grâce à WordPress il y a par exemple des fonctions qui permette de générer automatiquement la langue dans la balise html, de chercher une image au départ du dossier du thème, etc…
  • un fichier functions.php qui permet de charger où et quand on le souhaite les style css, le code javascript (d’ailleurs, jQuery est directement inclus avec WordPress, chose que je ne savais pas), appeler des fonctionnalités dans WordPress comme l’image à la une dans les articles qui n’est pas directement inclue lors de la création du nouveau thème. Récupérer nos fichiers css, javascript directement dans la partie administrative de WordPress.

Si vous souhaitez visualiser le tutoriel utilisé pour l’installation WordPress

Si vous souhaitez visualiser le tutoriel utilisé pour installer et mettre en place le nouveau thème

L’heure du premier bilan est arrivé et ce que j’en retiens :

De mon point de vue c’est positif car je vois que ce que je fais n’est pas mauvais, même si j’ai souvent besoin d’un avis extérieur pour me « rassurer » et d’une validation à tout ce que je fais pour le moment.

Du point de vue de Créatonit, j’en retiens que je n’ai pas assez confiance en moi, ce qui est dommage car ça éviterais souvent justement qu’on me donne autant d’avis extérieur mais en revanche on note une nette progression dans le design.

Un autre formulaire à montrer :

Si vous souhaitez voir comment ce dernier fonctionne

Il est important de signaler que le concept est bon mais que des changements auront lieu par exemple pour les libellés.

Un nouveau challenge :

Être plus autonome et prendre confiance en moi dans ce que je fais au mois de janvier, ça fait partie de nos objectifs tant pour moi que pour Créatonit.

Des problèmes, des solutions :

Dans tout ce que j’ai fait jusqu’à présent, que ce soit en matière de design ou en front-end, j’ai rencontré des problèmes :

  • En refaisant le logo d’un client, je n’arrivais pas à l’exporter en svg avec illustrator, l’exportation ne se réalisait simplement pas, peu importe la manière dont j’essayais. N’ayant aucune solution, je l’ai enregistré en png. Et maintenant, après avoir réinstallé le programme et l’exportation en svg fonctionne parfaitement.
  • J’ai commencé le WordPress, et j’ai eu des tutoriels à regarder, seul hic, je ne savais plus comment on l’installait, de moi-même j’ai été voir un autre tutoriel pour l’installer.
  • L’envoi des mails, je ne savais pas du tout comment cela fonctionnait en php, après avoir regardé sur internet j’ai trouvé comment faire.
  • Sur le formulaire de satisfaction, j’ai eu des problèmes pour la sélections des étoiles, bien que j’ai été reprendre un code sur internet, cela ne fonctionnait pas, avec l’aide d’un membre de créatonit, j’ai finalement réussi à régler le soucis.

Un changement depuis que je suis en stage :

J’ai à présent un véritable aperçu de ce qu’est la vie en entreprise : travailler, rester créatif, aller toujours plus loin pour satisfaire les clients et améliorer sa marque. Par exemple, maintenant Créatonit fait des packaging lors des commandes print où ils mettent une carte avec le prénom de la personne qui a emballé la commande.

Ce qui change c’est véritablement les heures. Comme je l’ai dit lors d’un rapport précédent, les heures sont fixes. Pour aller à l’école, je prends le train, pour aller au stage, c’est en voiture, c’est aussi un changement, c’est cela qui me permet de partir plus tard et revenir plus tôt. Plus j’avance dans le stage, plus je me dis que il y a tellement de façon de faire, qu’au final on ne s’ennuie jamais et que c’est n’est pas un travail monotone : Tout ce que je recherchais pour mon futur métier.

Et surtout le changement, c’est qu’on est actif dans le sens on apprends toujours des choses, mais nous ne sommes plus 7 jours sur 7 sur des bancs d’école à apprendre notre futur métier. Nous mettons en pratique tout ce que l’on a appris et si on ne sait pas faire quelque chose, on cherche pour trouver la solution qui nous conviens le mieux pour le réaliser.

Un bilan positif et deux semaines de challenges en plus

Le bilan est pour moi positif car ça me fait avoir un travail sur moi-même sur le plan personnel avec ma confiance en moi ainsi que professionnel pour tout ce que j’apprends. Tout n’est pas parfait, c’est certain, mais je veux et vais réussir à améliorer mes points faibles, et en ça Créatonit m’aide beaucoup. C’est pourquoi, le stage est pour moi un véritable challenge.

Like what you read? Give Beltus Marine a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.