Il s’est passé un truc très bizarre au moment où j’ai lu votre article.
Laure Silvestre
11

Bonjour Laure, très intéressant votre message, tout comme votre réaction. Les dénominations et étiquettes nous aident à passer certains passages de notre vie, à nous identifier — puis à nous dés-identifier — à nous rassurer, à nous assumer. Il n’y a pas du tout à avoir honte de se reconnaître dans une catégorie ou une autre, je pense. Si cela vous aide en ce moment à vous positionner et à reconnaitre en vous ce qui existe, tant mieux ! D’ailleurs, si vous vous posez la question de savoir si c’est juste ou non, c’est que quelque part cette dénomination ne vous convient pas tout à fait pour définir l’ensemble de la personne que vous êtes, et donc, que vous avez compris que vous êtes bien plus que cela. Ce qui en soi, est l’objet de mon message :)

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.