10 (petites) choses qui ont changé quand je suis devenue entrepreneure

Par exemple, s’habiller n’importe comment pour le boulot puisque de toute façon, je bosse depuis chez moi, là.

1. J’ai une terrible envie d’acheter le t-shirt Zuckerberg.

Ce n’est qu’un vulgaire t-shirt gris. Et je sais pertinemment que je n’en ai pas besoin. Mais ce t-shirt dégage une aura d’amulette pour entrepreneur pas croyable. Comment résister à la tentation ? Vais-je résister ?

2. Silicon Valley est devenue une de mes séries préférées

Pas tant que je m’identifie au génie qui développe un algorithme révolutionnaire, lève des millions de dollars et fait fantasmer toute la tech industry (non… C’est vraiment pas moi). Mais je me retrouve vachement dans les angoisses, les doutes et les moments fous de bonheur du personnage principal. Et pour un entrepreneur, regarder un alter-ego satirisé se prendre un énorme mur, puis se relever, ça a un effet cathartique tout à fait revigorant. Bref, vive Silicon Valley
(En vrai, j’adore la série aussi pour Jared)

3. Le pyjama est devenu une tenue de travail comme une autre

Pas seulement parce que je bosse encore régulièrement chez moi. Ou le dimanche. Ou tard la nuit.
Mais aussi parce que rien ne libère davantage un cerveau qu’un corps confortablement loti dans un pyjama.

4. Me prendre en photo avec des cartons est devenue une partie de mon taf.

Je vous jure.

5. Je peux me réveiller tard, passer deux jours à regarder la dernière saison de Battlestar Galactica sans interruption, jouer à la PS en plein milieu de journée, et personne ne me dira rien.

En échange pour tant de vicieux plaisirs, c’est vrai que les 35h sont souvent achevés en 3 jours, et qu’à 21h, c’est tout juste si je suis en train de commencer mon 3e tiers de journée de boulot. 
Mais aaaah qu’il est bon de faire parfois n’importe quoi pendant que tous les autres bossent. Hinhinhin.

6. Je peux aider mes potes à plein de choses variées.

  • Faire un faire-part de mariage (parce que Photoshop)
  • Créer un blog (parce que Wordpress)
  • Monter un budget (parce que Excel)
  • Organiser et planifier n’importe quel week-end en Normandie ou EVJF (parce que Trello)
  • Dégoter la perle rare sur Etsy (mais ça, c’est uniquement si votre travail d’entrepreneur implique de passer du temps sur Etsy) (si si, c’est du boulot)

7. Je suis généralement sexy pendant 3 secondes en soirée

C’est le moment où on me demande ce que je fais dans la vie, je dis “entrepreneure”, et les gens sont waaaah, surtout depuis qu’il y a une mode “entrepreneur is the new cool”. 
Mais après ça s’arrête, parce que même après des années, je ne sais toujours pas pitcher correctement mon concept.

:(

8. Et d’ailleurs, lorsque je dis que je suis entrepreneure, ça me fait sauter de mes gonds intérieurement quand les gens me répondent “ah, tu es auto-entrepreneure ?”

Mais à quel moment auto-entrepreneur est devenu le seul statut connu ?!

9. Mes parents sont fiers et inquiets.

Ils sont fiers parce que j’ai monté tout ça de mes petites menottes, mais en même temps ils sont inquiets parce que j’ai plus de trente ans et toujours pas assez d’argent, mais ils sont fiers quand ils voient un article sur moi, mais ils sont inquiets parce que ce sont mes parents et ils savent quand je me turlupine à cause de ma boîte, etc. etc.
C’est pour ça qu’il faut chérir vos parents.

10. Et plein d’autres choses changent

Comme les responsabilités, le sentiment d’être un vaillant cap’taine à la tête de son beau navire, son régime alimentaire (si si), les finances, les rencontres qu’on fait, l’instabilité perpétuelle… Plein plein plein de choses. Qui parfois épuisent, parfois rendent dingue… Mais au final, ça en vaut toujours la peine.

° ° °

Aurais-je pu rajouter une 11e, voire une 12e chose qui change ? N’hésitez pas à partager votre expérience en commentaire ;-)