Pourquoi on devrait en avoir rien à foutre du burkini ?

Le burkini c’est un bout de tissu, un vêtement, que certaines femmes portent pour la plage.

Si on regarde la situation d’un point de vue extérieur à celui de nos médias (et pas tous bien heureusement!) et de nos politiciens qui influent l’opinion publique générale, on pourra comprendre qu’apparemment le voile, le burkini, la burqa, le niqab et le chador sont tous des outils d’asservissement utilisés par l’homme.

Le Grand Manuel Valls ajoutait que « le burkini n’est pas une mode. C’est la traduction d’un projet politique, de contre-société, fondé sur l’asservissement de la femme ».
Comment peut-on jauger la différence entre le nombre de femmes qui ont fait le choix de mettre tel vêtement et les femmes qui ont été obligées à les porter ?

Autrement dit, pourquoi est-ce qu’on donnerait du crédit à une minorité d’hommes qui imposent à leur femme de s’habiller de tel manière ?

Apparemment, la France est un pays où la sécurité physique est la plus élevée pour la femme.

En quoi l’État français devrait s’ingérer dans les habitudes vestimentaires des femmes ? N’est-ce pas là une atteinte à la liberté la plus fondamentale qui est de choisir quels habits se mettre ?

L’ambiance morose en France depuis les malheureux attentats est en train de créer de la peur dans les cœurs de certains citoyens. Il faut avoir le courage de dénoncer les abus mais également de trouver des solutions à long terme.

Beaucoup de mouvements travaillent dans cette optique de vivre ensemble.

Ce mouvement qui rassemble plus de 90 organisations prouve que malgré votre religion, votre prénom, vos origines ou vos vêtements, l’espoir de vivre ensemble existe.

La balle est dans votre camp, nous pouvons rester spectateurs et critiquer, comme nous pouvons faire avancer les choses en agissant.

Osez aller à la rencontre de votre voisin, votre commerçant, et arrêtons de se fatiguer à parler de sujets qui concerne des bouts de tissus.

Des initiatives pour un monde meilleur, il y en a partout, ne laissez pas la peur vous envahir.

Liberté, égalité, fraternité.