Homme ≥ Femme?

Juste pour vous dire que ça n‘existe pas.

Ce sujet me tient beaucoup à coeur.

Ahem. Commençons.

La femme a eu a se battre pour ses droits tout au long de l’histoire canadienne et mondiale. Heureusement, plusieurs de ces combats se sont terminés avec des victoires pour les femmes, par exemple:

  • Le droit de vote en 1916, lorsque le Manitoba invita ses citoyennes à voter et ensuite en 1944 pour le reste du monde (Let’s go Canada!)
  • La suppression de la notion de « salaire féminin » en 1946
  • Le droit de travailler hors de la maison sans l’autorisation d’un mari en 1965
  • L’égalité réelle entre les femmes et les hommes en 2014 (ouais, il y a 3 ans)

Et la liste continue. Mais ce dernier point est plutôt surprenant; égalité réelle entre femme et homme. Si la loi d’égalité réelle entre les femmes et les hommes a été passée, cela veut-il dire que Femme = Homme?

Avant de divulguer sur les années qui ont suivis l’acceptation de la loi (ces années ne sont pas nombreuses, il y en a 3), voyons un cas très populaire par rapport à l’inégalité des sexes : Le Salaire.

Selon Statistiques Québec en 2012 pour des salaires horaires moyens à temps plein (pfiou), dans la catégorie de gestion, l’homme se faisait payer en moyenne 37,55$ de l’heure et la femme se faisait payer en moyenne 32,30$. Pour les mêmes emplois. Pour les mêmes heures. Hmm.

Dans la catégorie de transformation, fabrication et services d’utilité publique, l’homme se faisait payer 19,80$ et la femme, 15,20$. Hm. Hmmm.

Mais cela était avant le vote pour la loi d’égalité “réelle” entre femme et homme. Aujourd’hui, nous les femmes, sommes considérées comme égales aux hommes! Euuuh…pas tout à fait.


Vous voyez, il y a quelques jours (et par quelques jours, je veux dire il y a quelques heures), j’ai lu un article qui parle des inégalités femmes-hommes en 12 chiffres et 6 graphiques, qui a été publié en 2017. L’auteure, Anne-Aël Durand cite des problèmes de violence conjugale, de contraste salariales, et insistances culturelles (en France surtout)

On a déjà parlé des salaires, qu’en est-il de politique, de sport?

“Parmi les 33 candidats ayant reçu des parrainages pour la présidentielle de 2017, on ne compte que cinq femmes : Michèle Alliot-Marie, Nathalie Arthaud, Marine Le Pen, Charlotte Marchandise et Rama Yade.” (Durand)

Le sport professionnel, un monde dominé par l’homme. En 2014, pour la France, il y avait 2 400 athlètes féminines comparé à 4 600 athlètes masculins. (presque 2 hommes pour chaque femme). Pour les footballeuses quasi introuvable, elles touchent près de 3 500 euros par mois. Pour les footballeurs abondants, eux touchent près de 12 000 euros.

En avez-vous assez? Dommage, il y en a plus!

L’éducation, parlons-en. Entre les années 2009 et 2011, 31% des femmes ont obtenus des diplômes post-secondaires tandis que 24% des hommes en obtiennent. Donc, évidemment, c’est plus facile pour les femmes de trouver des emplois, n’est ce vrai? NON. C’est FAUX! Les femmes sont 2x plus nombreuses à rester sans emploi après leurs études.

Bof.

Les hommes m’énervent. La plupart du temps. ARRRGH!

J’en ai assez des commentaires discriminatoires à propos des femmes. Je ne plus entendre que je suis drôle ou forte “pour une femme”, que c’est surprenant que je suis des débats politiques ou les politiques en général. J’en peux plus avec les hommes qui me disent que je ne sais pas de quoi je parle quand ils en parlent. Faut-il que j’endure une autre seconde de “les filles ne font pas ceci, les femmes ne peuvent pas faire cela”? Jusqu’à quand aurais-je besoin d’entendre que les garçons seront les garçons? Que je doit apprendre à vivre avec?

ouf.

Homme = Femme. On n’en est pas entièrement arrivé. Nous sommes censés croire que nous vivons dans un monde égal, quand nous vivons encore dans un monde où la femme est encore­­­­­­­­­ ­inférieur à l’homme.

Ouais.

Like what you read? Give Marah Cadet a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.