Écoles de commerce, universités : (bientôt) la fin ?

Dans une économie de la connaissance, la capacité de chacun à se former est primordiale. Dans ce contexte, l’école n’a pourtant pas vraiment évolué depuis des décennies.

Ne sommes-nous pas à l’aube d’une révolution en matière d’éducation ?

Prenons l’exemple des études “supérieures”. À l’heure où beaucoup de bacheliers peinent à trouver une place dans une formation supérieure, pourquoi ne pas “scaler” (diffuser plus largement pour un coût marginal proche de zéro) l’éducation en généralisant les MOOCs (Massive Open Online Courses).

Le monde de l’entreprise exploite déjà cette (r)évolution digitale de la formation.

L’entreprise dans laquelle je travaille a d’ailleurs développé une plateforme de e-learning (Trailhead pour ne pas la nommer) qui, en plus d’être ludique, permet de former 25 000 salariés et plusieurs centaines de milliers de clients à travers le monde, plus efficacement et pour beaucoup moins cher j’imagine.

Revenons au cas de l’université.

Pourquoi se rendre à 300 dans un amphithéâtre parfois sale et mal chauffé (ils ne le sont pas tous) lorsque l’on peut suivre un cours chez soi depuis son ordinateur ?

Pourquoi perdre deux heures chaque jour dans les transports quand on pourrait passer ce temps à étudier justement ?

Il y a deux semaines je me suis inscrit sur Coursera.org : des milliers de cours sont proposés en partenariat avec les meilleures universités de la planète : HEC, Stanford, Columbia…

Oui mais… les programmes sont différents, les cours n’offrent que de simples certificats.

Il est certes encore difficile de valoriser ces “certificats” aussi bien qu’un bon vieux “master” à la française mais pour combien de temps ? De plus, la question est-elle vraiment là ? L’important n’est-il pas le contenu ? Sur ce point, je n’ai pas l’impression d’avoir souffert de sa qualité. Bien au contraire et je peux en témoigner après cinq années passées sur les bancs de l’université.

Je suis de la génération où les professeurs de collège ne voulaient pas entendre parler de Wikipédia, aujourd’hui, ils y écrivent des articles. Les choses vont vite ! CQFD

43 € par mois avec un accès illimité à des cours issus des meilleurs universités ou 10 000 € pour une année en école de commerce ? La question est légitime. Et je ne parle même pas de la problématique de l’endettement que connaissent beaucoup d’étudiants.

Oui mais… en école, on achète un réseau !

Un compte Linkedin et quelques inmails bien rédigés vous mèneront aussi loin parfois !

Cette réflexion est en cohérence avec notre époque qui est celle du On Demand : les logiciels sont devenus SaaS, on fait du covoiturage, on regarde nos films sur Netflix. Et mon frangin de 9 ans regarde ses dessins animés sur Youtube.

Mon propos peut être nuancé, bien sûr. Se rendre à l’école permet de créer du lien social. Mais ne pouvons-nous pas réfléchir à l’évolution d’un modèle devenu obsolète en apportant plus de flexibilité aux moyens de transmettre la connaissance. Le digital ouvre de multiples possibilités. La Kahn Academy (article letudiant.fr) en est peut-être l’un des exemples.

Qu’en pensez-vous ?

Martin