Texte ecrit en avril 2018.

“Ces derniers temps, à quelques jours de mon 27e anniversaire , je prend conscience que grandir , c’est faire des deuils : le deuil de pouvoir tout choisir et tout faire, le deuil de faire tout sans réfléchir aux conséquences , le deuil d’agir dans une impulsion, le deuil de pouvoir changer d’avis sans conséquences, le deuil de recevoir sans faim et sans effort, le deuil de ne pas avoir peur, le deuil de pouvoir rester sans rien faire de sa vie , le deuil d’avoir des parents qui portent une partie des responsabilités, le…

Mathilde Lorton

#sufidance #musiclover #writer #lyon