#50 — Maxime WAGNER — Captain Contrat — Il faut être entrepreneur de sa vie

Quand tu crées une entreprise et que tu n’as pas d’argent, ce qui est le cas d’une large majorité d’entrepreneurs, tu fais un pacte d’actionnaire et des contrats toi même, parce que tu ne peux pas te payer un avocat.


C’est au lycée que Maxime Wagner a compris ce problème, alors qu’il avait créé une première entreprise avec son frère (!) un peu trop “limite” au niveau des contrats.

En effet Maxime Wagner a toujours été très précoce : 2 ans d’avance dans sa scolarité, une première entreprise montée au lycée avec son frère Philippe qui était au collège et revente de cette première entreprise un an après avec de commencer ses études supérieures. À 16 ans.

Depuis, il a fini Centrale Lille, testé la finance à NY, repris les études à l’ESSEC pour travailler dans le sport, eu des expériences dans la world company, pour finir par décider de lancer son idée originale :

C’est (encore) avec son frère qu’il a lancé Captain Contrat, encore en avance par rapport à la mode des innovations dans les métiers du droit, à 28 ans, en 2013.


-> si cet épisode vous plaît : n’hésitez pas à noter le podcast 5/5 sur iTunes

-> n’oubliez pas de vous abonner pour être notifiés des prochains épisodes

-> ajoutez moi sur Linkedin et suivez #GDIY sur Instagram!

Avec Captain Contrat, Maxime et Philippe permettent aux entrepreneurs de créer leur boite pour 129 € et aux entreprises de générer un grand nombre de contrats pour des prix très abordables.

Dans cet épisode nous évoquons la complexité de la création d’entreprise en France et la mutation des métiers du droit avec l’émergence des “Legal Techs”.

Il faut tous qu’on soit entrepreneur de notre vie.

Maxime nous décrit point par point la culture de la boîte :

  • Le dépassement de soi — aller chercher le petit plus — “l’extra mile”
  • L’engagement — faire ce que je dis — se libérer des contraintes horaires
  • L’humilité — remise en question — demander du feedback
  • La transparence — accès a toutes les informations — rien n’est caché dans l’entreprise

Il a posé les bases de cette culture avec Fly The Nest, dont nous avions déjà parlé avec Jerôme Dumont, et les fait évoluer avec son équipe depuis.

Il se pose très fréquemment avec les employés de la startup pour leur proposer une heure de questions réponses au co-fondateurs.

Question organisation personnelle, Maxime a ses petits rituels :

  • un break 3/4 jours toutes les 6 semaines
  • dissocier la planification et l’execution
  • 2h par jour de “build” — déconnecté, il réfléchit, il écrit, il pose sa stratégie sans que personne ne le dérange
  • Et quelques rituels de couple très originaux!