Création de mon second Podcast “Harry Cover, reprises fraîches et (dés)équilibrées”

Maxime LEOTOT
May 15 · 3 min read

Je n’ai que très peu d’expérience du podcasting. Début 2019, je me suis mis à enregistrer quelques épisodes de streetcast, «comme ça» pour voir et j’avoue m’être pris au jeu de façon assez surprenante et quasi immédiatement.

Je continue à un rythme hebdomadaire, sur des sujets divers en fonction de mes humeurs.

L’idée du podcast musical m’est venue assez rapidement car j’ai toujours eu envie, depuis que je suis passionné de musique (s’il fallait dater la naissance de cette passion, cela doit correspondre aux alentours de 1996), si ce n’est de convertir, au moins de faire connaître une chanson, un album, un artiste, voire toute une discographie.

Ça n’est pas toujours simple, car sortir de sa zone de confort musicale pour écouter autre chose demande un petit effort. Moi-même par moments, j’ai envie de me cantonner à mes «classiques» et «essentiels» , par facilité, par fainéantise ou par manque de temps.

Mais c’est comme cela que l’on passe à côté de choses ! Je ne compte plus le nombre d’artistes que j’ai failli rater car j’ai mis du temps à faire la démarche de les écouter, à cause des travers évoqués.

Mon idée a donc toujours été de “proposer”, parfois en me heurtant à des murs, parfois avec plus de succès. En ce sens, l’avènement des réseaux sociaux et des podcasts permet de distiller ça et là quelques groupes, quelques chansons. Il suffit qu’une seule personne dans mon entourage direct ou indirect clique, écoute et aime pour que ma “mission” prenne tout son sens.

Cette mission peut être vaine avec certaines personnes, ou parfois rassembler un plébiscite total. Le tout étant de continuer à “proposer” sans passer pour le donneur de leçons ou pour celui qui pense détenir le savoir.

Le format du podcast permet de faire écouter et d’expliquer aussi pourquoi on aime. C’est un des côtes fascinants de la musique : pourquoi tel morceau me plait et pas d’autres, pourquoi tel artiste me touche tout en laissant d’autres gens totalement indifférents….

L’angle de la reprise que j’ai adopté pour mon podcast Harry Cover permet, je l’espère, de faire découvrir un nouvel artiste par le biais d’une chanson connue et reconnue. Je me dis que pour découvrir un nouvel artiste, cela peut être une porte d’entrée intéressante et moins difficile à franchir.

Je me permettrais certainement quelques numéros spéciaux où j’entrerais un peu plus dans le détail de mon amour pour un artiste, au delà du prisme de la reprise.

Voici le lien pour écouter le premier épisode, consacré à “I will survive” par le groupe Cake :

Retrouvez mon streetcast “Cast and Curious” :

Retrouvez moi sur twitter : @LEOTOTMAXIME

Et sur le discord des streetcasteurs : https://discord.gg/FjeJpx