Maxime Verner
candidat à la présidentielle

Après avoir créé l’Association des Jeunes de France et initié l’éligibilité à 18 ans à toutes les élections, j’ai recueilli 358 parrainages d’élus sur ma candidature lors de la dernière présidentielle. J’ai dû me retirer et négocier pour imposer une réforme du permis de conduire, instaurée en 2014.

Depuis 2012, j’ai pris trois ans de recul pour créer mon entreprise, replonger aux sources de mon engagement et me rapprocher de ceux qui partagent ma bonne volonté, condition de ce qui nous rend dignes d’être heureux. Me voilà prêt à retourner au combat, avec vous, pour changer notre pays.


Nos élus savent depuis le 21 avril 2002 que le système finira par être bloqué. Treize ans de perdus et le péril se rapproche. La position d’agent de liaison entre les insiders et les outsiders ne peut plus me satisfaire. Ils voient encore la société comme une pyramide, mais elle ressemble davantage à un échiquier, avec son troisième dessous. Quand les pièces centrales concentrent leurs énergies à conserver leurs positions, les pions périphériques ont un pouvoir de déplacement plus important. Nous allons changer la définition de la puissance, décentraliser et répartir les lieux de pouvoir, en fraternisant.

Je suis convaincu que nous avons aujourd’hui cette opportunité historique de changer notre société en profondeur. Notre force politique viendra chemin faisant, mais nous devons initier le changement, ici et maintenant. Pour initier et accélérer cette prise de pouvoir sur nos vies et notre destin collectif, nous avons besoin d’une campagne de longue haleine donnant aux acteurs émergents la capacité de porter leurs idées et leurs valeurs dans l’espace public. C’est dans cette mine à ciel ouvert que nous pourrons prendre les rênes de la société.

Je me présente à nouveau à la présidentielle pour mener ce projet.

Il sera résolument collectif et vise rien moins que la transformation progressive de notre pays par l’accroissement de la compréhension, de l’engagement et de la puissance des citoyens dans le système que nous devons transformer, partager puis transmettre.

Le coeur de ce projet sera donc la formation de citoyens engagés, éclairés et connectés, présents partout sur le territoire, afin qu’ils puissent prendre la parole et le pouvoir. Cela nécessite de développer collectivement un discours, des outils et des moyens de décision et d’action.

Pour la première fois, une campagne politique sera participative.

Je diffuserai ici mes prises de position afin qu’elles puissent être diffusées et commentées aisément.

Chacun peut s’approprier les outils mis à sa disposition pour faire ses propres propositions dans la construction du programme, des outils et des actions sur Hackpad, et suivre les contributions.

Sur Forwards, nous publierons des portraits d’innovateurs du monde entier présentant leurs projets et leurs inspirations. Nous organiserons aussi des événements autour d’eux pour forger des esprits audacieux et inventifs.

Les adhésions et dons à l’Association des Jeunes de France seront centralisés sur HelloAsso et un compte-rendu des dépenses sera envoyé chaque mois aux adhérents et donateurs. La vie de la campagne sera diffusée sur Facebook, Twitter et Instagram.

Cette campagne, la nôtre, doit nous permettre de retourner les freins de notre société à notre avantage. Saisissons cette opportunité de modifier en profondeur et durablement le système politique et social qui organise et représente notre pays, notre peuple, notre identité commune.

Le pouvoir ne nous sera pas donné, prenons-le !


Je suis un jeune citoyen né dans un village, qui a grandi dans un quartier populaire avant de monter à Paris. J’ai étudié en ZEP et en BTS avant d’intégrer une grande école. Mes aînés m’ont transmis l’esprit de dévouement et le plaisir du désintéressement. J’ai ainsi pu passer mon premier quart de siècle à comprendre mon environnement et ma vie grâce à des rencontres avec des citoyens de tous âges, à participer aussi à la croissance et à l’émancipation de mes amis.

J’en tire une certaine idée de la France. Elle n’est pas morte, elle dort. Certains veulent nous faire croire qu’elle concentre ses énergies sur son passé, et force est de constater qu’elle épuise trop souvent ses forces et ses talents. Une économie circulaire, une école visant les vocations, une société intégratrice et métissée, un pacte social liant les générations sont des utopies à réaliser dès aujourd’hui, voilà donc notre projet ! Nous en avons les moyens et le temps presse.

En septembre prochain, nous poserons publiquement les douze grands problèmes auquel notre pays est confronté. Nous lancerons une application permettant à tous les citoyens de participer au travail de réflexion. Ils pourront proposer leurs idées de solutions et d’outils pour chacune des thématiques, et donner leurs avis sur les idées afin de tester et de former le programme.

Nous allons ensuite présenter une année durant sur le terrain nos solutions, qui reprendront des mesures concrètes et des technologies innovantes pour débloquer ces sujets. En novembre 2016, nous publierons le projet complet et mènerons une opération dans tout le pays pour finir de collecter les 500 parrainages d’élus nécessaires à notre candidature.

Notre pays a besoin de pouvoirs et de technologies intermédiaires pour être à la mesure de ses citoyens. Nous n’accepterons pas longtemps une loi qui s’impose ; nous voulons y participer activement. C’est le moment pour répondre à ce besoin et à ce désir profonds. Reprenons le pouvoir sur nos vies par nos valeurs et nos idées !


Pour nous rejoindre : http://goo.gl/riCq54

Pour nous adresser une idée : http://goo.gl/Kfj70h

Vous pouvez aussi me suivre sur Facebook, Twitter, Instagram et Storify.

A single golf clap? Or a long standing ovation?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.