La bibliothèque rend hommage au mangaka Taniguchi Jirô

La bibliothèque rend hommage au mangaka Taniguchi Jirô , mort à 69 ans samedi 11 février 2017, en exposant les ouvrages de celui-ci traduits en français contenus dans le fonds, dont les célèbres Quartier lointain, L’homme qui marche, ou Le gourmet solitaire, Furari, etc.

Très connu en France et fin connaisseur de la BD franco-belge, il a été primé plusieurs fois au Festival d’Angoulême. Taniguchi Jirô est cependant un mangaka à part qui s’est éloigné des codes graphiques du manga, privilégiant un dessin soigné et une « ligne claire » aux exagérations graphiques, et de ce fait un des auteurs privilégiés de « ceux qui ne lisent habituellement pas le manga ». Pour nous Européens, sa touche japonaise n’en est pas moins très présente ; elle se manifeste au travers d’une mise en scène du quotidien contemplative et nostalgique, une manière d’apprécier les menus plaisirs de chaque instant, sans avoir toujours recours aux grandes trames narratives.

Personnalité attachante d’une curiosité insatiable, Taniguchi s’est essayé dans de nombreux domaines en une soixantaine d’œuvres — du polar érotico-hard boiled (Tokyo Killer), au western (Sky Hawk), en passant par le fantastique (Icare), ou la vertigineuse série sur l’alpinisme Le Sommet des Dieux. Il affirme son style avec Au temps de Botchan, passionnante série qui raconte l’effervescence littéraire du début du XXe siècle au Japon co-écrite avec le scénariste Sekikawa Natsuo. Ce travailleur acharné peine pourtant à connaître le succès commercial au Japon ; son dessin d’une grande précision ne se prête pas aux contraintes de l’industrie du manga et ses scénarios intimistes sont souvent à contre-courant. Quartier lointain, son plus grand succès, sorti en France en 2002 obtiendra l’Alph’art du meilleur scénario étranger à Angoulême, et sera adapté au cinéma par le réalisateur belge Sam Garbarski, qui transpose l’histoire dans la France des années 1950.

Nous saluons le grand travail et le talent d’un auteur ayant réussi à travers le manga à imposer une vision très personnelle, à la fois sereine, exigeante, et surtout profondément humaniste.

Informations pratiques :
MCJP
101 bis, quai Branly, 
75015 Paris 
Bibliothèque (niveau 3)

Horaires :
La bibliothèque est ouverte à tous sans condition d’accès,
Du mardi au samedi de 12h à 18h
le jeudi de 12h à 20h

Like what you read? Give MCJP a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.