Journée mondiale anti-contrefaçon

https://bit.ly/2I7T5j9

La journée mondiale anti contre façon 2017 a eu lieu le 7 juin. Voilà 20 ans qu’elle est organisée par l’UNIFAB, Union des Fabricants. Cette édition était consacrée à la lutte contre les médicaments contrefaisants. Le trafic d’ampleur internationale est peu connu du grand public. Prévention et information étaient les maîtres mots.

Des informations choc qui ont été divulguées nous interpellent.

Comme on le sait, (voir article 1), le problème existe depuis longtemps. Un unique chiffre est révélateur : en 2010, le trafic d’imitations de médicaments représentait une valeur financière de 55 milliards d’euros, soit deux fois plus qu’en 2005.

L’Afrique est le continent le plus exposé et les Etats-Unis et l’Europe interceptent régulièrement des cargaisons de faux produits.

L’expansion de ce phénomène est grandement favorisée par la démocratisation d’Internet ( voir article 2)

Les conséquences sont dramatiques. Cette dernière décennie, la contrefaçon de médicaments aurait fait entre 700 000 et 800 000 morts par an, principalement dans les pays en développement.

Mais les dangers pour la santé des consommateurs ne sont pas les seules répercussions. Les marges de profit sont supérieures comparées à celles d’autres réseaux tels que la drogue ou la prostitution et attirent de nombreux groupes terroristes. (voir article 4)

La contrefaçon de produits médicaux crée un énorme déficit auprès des laboratoires pharmaceutiques et cause la disparition de plusieurs milliers d’emplois par an. La recherche médicale s’en trouve également ralentie.

À l’occasion de cette journée sont remis les trophées internationaux de la lutte anti-contrefaçon (GAC Awards) par le Global Anti-Counterfeiting Group (GACG), le réseau international anti-contrefaçon. MEDITECT participera à la prochaine rencontre et a toutes ses chances d’être récompensé pour son action.

Like what you read? Give Meditect a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.