Découvrez tous nos conseils pour vous aider à devenir un orateur efficace [PARTIE 3]

Devenir un orateur efficace, capable de valoriser ses idées lorsqu’il a à les présenter à l’oral, est une étape indispensable dans la quête de tout succès professionnel, qu’il soit individuel ou collectif. Si les techniques de communication orale ne nous ont, pour la plupart d’entre nous, malheureusement pas été enseigné au cours de nos études, ceci n’est pas pour autant une fatalité, et voici 10 conseils supplémentaires pour vous aider à progresser sur scène :

21. Parlez avec votre cœur :

Parlez à votre audience comme si de vos amis il s’agissait. Soyez sincère, authentique et toujours positif.

22. Montrez une part de vulnérabilité :

On n’aime pas les personnes parfaites, c’est ennuyeux et ça nous renvoie à nos propres limitations. Pour devenir un orateur plus efficace, sachez donc vous montrer vulnérable et capable de commettre des erreurs, comme tout le monde.

23. Parlez plus fort :

Adressez-vous à votre audience avec assurance, utilisez toujours un micro si possible et faites-vous parfaitement entendre jusqu’au fond de la salle.

24. Parlez le plus clairement possible :

Les keynotes d’Apple sont faciles à suivre et ce même pour les non anglophones, et cela est dû au fait qu’ils utilisent des phrases courtes et des mots simples. Votre audience est sur-sollicitée en permanence, comme nous de nos jours, facilitez donc leur la tache et rendez votre discours le plus accessible possible.

25. Sachez terminer à temps :

Une heure de présentation c’est beaucoup trop. Un Ted Talk c’est 18 minutes max, efforcez-vous donc de coller le plus possible à cette norme, avant que votre audience ne commence à regarder sa montre et à gesticuler d’impatience. Faire court et percutant c’est la meilleure façon de devenir un orateur plus efficace.

26. Concluez de façon impactante:

L’intro et la conclusion d’une présentation sont les deux parties les plus importantes, celles qui influencent le plus l’opinion que se fait le public de vous même. Prévoyez donc des éléments de surprise et d’efficacité, capables de vous permettre de conclure par un « boom » mémorable et convainquant.

>>> Cliquez ici pour lire la suite : 30 conseils pour devenir un orateur plus efficace [PARTIE 3]