La vente en ligne avec Postes Canada, partie 1

J’ai donné le titre “Partie 1" à ce billet semi-humoristique, mais en fait, j’aurais pu l’appeler “Partie 127” vu les innombrables lenteurs & lourdeurs de Postes Canada pour les entreprises. Un point à souligner : les gens de terrain de PC font en général un très bon travail. Mais à chaque fois qu’on a affaire à l’administration ou pire, aux TI, on diminue notre espérance de vie de 5 ans.
 —

Pendant que nous tentons d’expédier un colis vers la France pour Rituels, l’interface en ligne de Postes Canada plante constamment (QUELLE SURPRISE, COMME C’EST RARE!!!) quand on essaie de remplir le formulaire.

Un appel au centre d’aide me permet de constater qu’ils ont les mêmes problèmes à l’interne, qu’ils ne connaissent pas leur système et que les codes d’erreur sont aussi mystérieux pour eux que pour moi.

Je décide donc de me rendre au bureau de poste pour avoir une estimation des coûts d’envoi et, comme le colis pèse lourd, je ne l’amène pas avec moi. Nous sommes en 2017, ils devraient y arriver sans avoir l’objet physique sur place, non?

Et c’est là qu’on passe des habituels problèmes technologiques de Postes Canada au délire folklorique.
 

Je me pointe au bureau de poste en soirée, quand c’est tranquille.

“Bonsoir, j’aimerais avoir une estimation pour une expédition en France, je n’arrive pas à l’obtenir en ligne.”

“Pas de problème, avez-vous votre colis?”

“Non, je voulais une estimation avant de le déplacer, il est lourd. Mais je connais sa dimension, son poids et l’adresse d’expédition.”

“Ahhhhh, on pouvait faire ça avant, mais plus maintenant : Postes Canada a retiré la fonction du système. Il faut ABSOLUMENT déposer le colis sur la balance pour avoir un prix!”

“Ben euh… En théorie, si leurs interfaces en ligne fonctionnaient normalement, je pourrais avoir un estimé et je n’ai pas besoin de balance. On ne peut rien faire? Vraiment?”

“Attendez, on va essayer. Combien il pèse?”

“26,7 kilos”

“Ok!”

Et la dame de commencer à empiler des dépliants, des boîtes random et tout ce qu’elle trouve sur le comptoir sur la balance pour faire monter le poids sur celle-ci.

“Bon, y’a plus de place sur la balance et j’en suis seulement à 6 kilos. Attendez un peu.”

Elle part dans le backstore et revient avec un genre de tabouret métallique, qu’elle dépose par-dessus tout le reste en équilibre précaire, les pattes en l’air.

Donc… je suis là, à essayer de savoir combien coûterait un envoi en France devant une dame qui, désespérée devant le système de Postes Canada, empile des dépliants, des cossins et un tabouret les pattes en l’air sur une balance pour m’aider. UN TABOURET.

J’ai pitié d’elle, et je lui dis que je vais revenir avec le colis plus tard.

(Plus tard)

“Encore moi, voici la boîte.”

Bip-Bip. 2 secondes d’attente.

“448$”.

“Ok, j’imagine que j’ai un formulaire à remplir?”

“Oui, le voici”

“Il n’y a que 4 lignes pour les descriptions des items pour les douanes. Il y a 8 items différents dans le colis.”

“Bah, dites à peu près ce que c’est.”

“Euh. Non. Les douanes vont retourner le colis, à mes frais. Y’a pas de formulaire plus long pour les entreprises? Y’a jamais personne qui expédie un colis avec plus de 4 articles chez Postes Canada? Est-ce que je peux utiliser deux formulaires au lieu d’un?”

“Non, désolé.”

Équivalent chez UPS en ligne pour obtenir un prix :

Entrez les dimensions du colis : ok

Entrez le poids du colis : ok

Entrez l’adresse de destination : ok

Code postal d’où le colis est expédié : Facile

Produits dangereux? Non.

BOUM. Ça coûte tant de $$$. Cliquez ici pour la suite et planifier un ramassage.
 —

Merci de ne pas m’imposer un parcours à obstacles pour devenir votre client. Merci de ne pas m’imposer l’usage d’un tabouret pour expédier un colis.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.