Devenir un adulte responsable et déterminé

QUAND ON PERD SA DETERMINATION

Je voulais écrire un article sur la détermination depuis plusieurs jours pour parler de ma détermination dans le projet des Entrepreneurs Evolutionnaires et de ma prochaine conférence du 15 mai sur le sujet.

Malheureusement je suis à contresens. Je n’en ai aucune depuis quelques jours, elle m’a fui, alors plutôt que de feindre d’en avoir je vais me servir de cette situation avec ma sincérité pour passer cette étape difficile et vous inspirer par la même occasion.

PERTE DE SENS

Depuis quelques jours donc je me sens PERDU, sans envie, c’est difficile d’avancer sur le projet. Je n’ai plus de motivation. J’ai l’impression que cela dure depuis des semaines. Et pourtant il ne s’agit que de quelques jours.

Ca fait plusieurs jours que je me sentais bloqué, et aujourd’hui ça va mieux, je sens que je retrouve le poil de la bête, le fait de retrouver le plaisir d’écrire est un signe important.

Mais ce temps de désarroi m’a paru immense, même si il ne s’agit que de quelques jours, car j’ai eu tellement de belles victoires et de joies presque tous les jours durant ces dernières semaines que le fait d’avoir quelques jours moins bien me paraît être une éternité.

SANS RAISON ?

Objectivement pourtant les voyants sont au vert : les conférences mensuelles fonctionnent bien, les retours sont enthousiasmants, je suis invité de plus en plus souvent à intervenir dans des évènements, j’ai trouvé des associés que j’adore pour construire la startup et les produits géniaux qui vont vous aider à mettre dans du SENS dans votre life, et j’ai même trouvé des personnes magnifiques qui adore le projet des EE et veulent nous aider à réussir notre mission. Que demander de plus ?!

LA TRISTESSE ET LE DEUIL

Pourtant j’étais triste, vraimen triste, j’étais dans une véritable phase de deuil. Il m’a fallu plusieurs jours et de belles discussions avec mon ami et associé Anthony Adda pour le comprendre mais ca me parait de plus en plus clair aujourd’hui : 
JE CROIS SIMPLEMENT QUE JE PERDS MON INSOUCIANCE ET MA NAIVETE D’ENFANT.
JE GRANDIS.
JE DEVIENS ADULTE.

LE FAUX ADULTE

Il y a un an et demi j’avais pris conscience que j’étais un enfant dans un corps d’adulte, j’avais quarante ans mais je me sentais encore comme un enfant ou un adolescent à l’intérieur.

Je n’étais pas proactif, je ne prenais pas mes responsabilités, je n’osais pas dire les choses, m’imposer, faire entendre ma voix.

J’ai débuté les conférences des Entrepreneurs Evolutionnaires comme un enfant qui fait une bêtise, qui invente un nouveau jeu et qui demande aux autres enfants de venir jouer avec lui.

Jusqu’ici cela marchait parfaitement pour dépasser mes peurs car je n’y avais pas mis d’enjeu, je montrais mes invités et je ne me mettais pas trop en avant, et je ne gagnais pas d’argent avec ce jeu donc on ne pouvait pas m’accuser de quoi que ce soit. Et puis j’étais SEUL ou presque à porter ce projet, comme j’avais toujours été dans ma vie…

ENTREPRENEUR NIVEAU II

Mais en janvier dernier après un mini burnout et la rencontre de personnes clés dans ma vie, j’ai senti que je ne pouvais plus continuer seul, qu’il fallait construire une équipe, une société et gagner de l’argent vraiment pour financer le développement de ce projet auquel je veux désormais consacrer toute mon énergie et toute ma vie.

FRANCHIR UN NOUVEAU PALIER

La TRISTESSE est en fait une belle émotion profonde qui me signale un vide, j’ai bien ressenti ce vide physiquement. J’ai senti que j’avais perdu quelque chose intérieurement, une manière d’avancer dans la vie (comme dit Marielle mon autre associée ;) qui m’avait bien servi durant de nombreuses années mais qui aujourd’hui n’avait plus de sens, me bloquait dans mon développement. Et donc je l’ai abandonnée.

Cette tristesse comme je l’ai écoutée n’est resté que un ou deux jours, car je sais que je fais de la place pour le Vrai Miguel, le Miguel du futur, la personne adulte que je veux devenir, l’HOMME, qui jusqu’ici était inexistant ou si peu en moi.

IMPATIENCE ET JUGEMENT

Par contre il y a autre chose qui m’a retardé à retrouver ma DETERMINATION, ce fut de l’impatience, je me suis jugé inconsciemment, je n’ai pas du tout supporté de faire cette crise, d’être fragile à ce point. Car ces derniers mois j’avais fait tellement de progrès, tellement de réussites, j’avais conquis tellement de peurs dans ma vie grace à ce projet, je ne pensais pas retomber dans des périodes difficiles.

Il me semblait que ce n’était plus possible.

Et bien non ! Maintenant je vois que l’on progresse, les peurs se déplacent sur des nouveaux défis, et parfois on peut rechuter, faire un ou plusieurs pas en arrière, c’est le chemin chaotique et indirect. Pas de ligne droite (cf schéma optimalisme de Tal Ben Shahar).

Il faut accepter de faire des détours, de revenir un peu en arrière pour reprendre la bonne route.

MATURITE

Je sens bien que c’est l’étape de la maturité qui arrive pour moi et mon projet. Création d’une startup, organisation de tout ce beau projet, responsabilités, gestion d’une équipe, c’est un beau challenge. Mais en même temps une partie de moi a très PEUR de cette nouvelle étape dans mon développement personnel et professionnel.

Je pourrais faire semblant que tout va bien mais je retarderais d’autant plus cette TRANSITION. Je dois juste la regarder, l’accepter avec bienveillance, lui dire que je l’ai entendue (j’adore l’expression américaine « THANK YOU FOR SHARING »), mais maintenant c’est moi le maître à bord, je l’entends, mais je ne l’écoute pas, je ne laisserai plus ma peur prendre le pouvoir sur mes décisions.

Et surtout je décide désormais de suivre mon intuition et mes passions, le moteur de ma détermination et de mon courage.
LA VOIX DU COEUR.
L’ENERGIE INTERIEURE PROFONDE.

>> VOUS VOULEZ DEVENIR VRAIMENT DETERMINE ? <<
Notre 16ème conférence est sur la DETERMINATION et c’est demain soir lundi 15 mai avec un invité exceptionnel qui va vous donner toutes les clés de la détermination.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.