Vous êtes stressés ? Et si vous preniez le temps de respirer !
Mathieu Boileau
22

Excellent post! Je le mets en lumière avec une explication de Christophe Jacquemart sur ce qui se passe dans notre métabolisme en état de stress (cf. Neurocombat — Livre 1 — de Christophe Jacquemart):

“Toute situation de stress déclenche une hyperventilation spontanée, et, inversement, l’hyperventilation volontaire induit une sensation de peur.

Durant l’épisode de stress, la fréquence respiratoire augmente tandis que son amplitude diminue. Parallèlement, la respiration thoracique (haute) devient prédominante sur la respiration abdominale (profonde). Ce souffle court et rapide élimine à grande vitesse le CO2 dans des proportions qui excèdent la demande métabolique. La concentration de CO2 sanguin (capnie) s’effondre alors et détermine rapidement des perturbations de l’acidité du sang, appelée alcalose respiratoire, directement responsable d’une partie des symptômes organiques de la peur.
A la lumière de ce qui précède, le contrôle volontaire de la respiration corrige la capnie et prévient l’emballement de la panique.”

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.