Les 3 leçons que je tire de Vinexpo

Vinexpo Bordeaux 2019

Martin Ohannessian

Le 13 Mai 2019, j’ai eu la chance de participer à une belle conférence de Vinexpo Bordeaux intitulée — E-commerce: Ce qu’il faut pour vendre du vin en ligne avec un très très beau panel, Chris Tsakalakis (Vivino-CEO), Marc Magnocavallo (Tannico-CEO), Mark Meek (IWSR-CEO), Mike HU (FMCG BU TMALL, Alibaba-President) sans oublier le grand Gérard Spatafora, le roi du marketing online du vin.

L’objectif de cette conférence : partager nos visions du e-commerce du vin et spiritueux pour les 10 prochaines années, tout un programme.

Cinq PDG de premier plan représentant les principales sociétés de E-Commerce du vin à travers le monde partageront leurs connaissances, leur expérience et leur savoir-faire sur le marché de la vente au détail en ligne. Ils présenteront leurs différentes approches et stratégies pour répondre à des exigences en évolution permanente, et aux attentes évolutives des consommateurs.

https://www.vinexpobordeaux.com/event/what-it-takes-to-sell-wine-on-line/?lang=en

Si je devais choisir quelques infos à retenir de ces 2H d’échanges ce serait surement ces points là :

La commodité est la motivation n°1 pour acheter du vin en ligne

Eh oui, ce n’est pas la marque, ni le prix, ni les recommandations, mais bien la commodité qui est la motivation clé pour un premier achat dans le vin en ligne. C’est-à -dire que l’énorme avantage que les consommateurs perçoivent dans l’e-commerce du vin c’est le fait de de pouvoir commander 24h/24 7/7 sans avoir à se déplacer, ni à porter les bouteilles…C’est aussi de pouvoir choisir entre une livraison à domicile ou en point relais, et si on creuse un peu plus c’est de pouvoir choisir son jour de livraison et son créneau horaire.

46% des sondés choisissent la commodité, suivi par le prix (29%)et enfin la disponibilité du produit (12%). Et alors qu’aujourd’hui seulement 10% des achats de vins en France se font en ligne, ce canal générera plus de 20% des ventes en ligne dés 2020 et ce grâce en partie à cette commodité.

La Marketplace, place aux spécialistes

Il y a eu de beaux échanges avec le panel sur ce sujet qui allaient plutôt dans le même sens. La solution, ouvrir une place de marché spécialisée dans le vins et les spiritueux pour proposer :

  • Du choix avec le plus grand catalogue de bons vins, et si possible au meilleur prix
  • Du conseil et de l’inspiration, comme si vous étiez chez votre caviste pour vous aider à faire le bon choix parmi tous nos produits
  • Une expérience au top, sans bouger de chez vous. Parce que le vin c’est compliqué à choisir, lourd à porter avec cette place de marché vous pouvez rester chez vous et commander ce dont vous avez besoin !

Pour attirer les vignerons, c’est en leur offrant une très belle visibilité sur une plateforme qui attire de nombreux clients qualifiés en leur ôtant toutes les problématiques liées à la vente sur ces places de marchés(créer tout le contenu des produits, s’occuper de la livraison aux clients…).

Vers un géant du vin européen ?

Pendant qu’Alibaba investit des centaines de millions de dollars dans 1919.cn et que Vivino reçoit d’énormes financements la dernière question du débat portait sur la possibilité de voir un géant européen du vin émerger.

Alors je suis sûr que oui, encore plus en France où l’opportunité est énorme et ce pour plusieurs raisons :

  • Aujourd’hui seulement 10% des achats de vins en France se font sur le web (1,4Mds € en 2017), et passera en 2020 à plus de 20% des ventes en ligne dés 2020 pour atteindre plus de 3,2 Mds €.
  • Personne ne s’est installé comme l’acteur majeur du vin en France online. Les clients vont faire le tour des sites pour trouver ce qu’ils cherchent. “Les consommateurs aujourd’hui semblent être plus fidèles à la plateforme de distribution, comme Amazon ou Tmall [filiale du groupe chinois Alibaba], qu’à la marque de vin ou spiritueux qu’ils achètent sur cette plateforme. Et de ce point de vue, la prestation de la livraison en termes de délais, de qualité et de préservation de la bouteille est primordiale”, prévient d’entrée Mark Meek, le PDG d’IWSR, entreprise spécialisée dans l’analyse des tendances des marchés des boissons alcoolisées dans le monde
  • Des places de plus en plus difficiles à prendre pour les plus petits acteurs. Pour espérer devenir ce site majeur du vin, il va falloir offrir un catalogue énorme au meilleur prix, une expérience incroyable tout en proposant une logistique hyper rapide et aux coûts les plus faibles.

Et secrètement j’espère bien que ce sera Le Petit Ballon qui deviendra le réflexe des consommateurs lors de leurs achats de vins ;)

Merci encore à Gérard Spatafora et Paul Marchais pour ce bel event.

Et n’hésitez pas à me contacter pour toutes questions ! martin@lepetitballon.com

…………………….

Le Petit Ballon, c’est le vin sans baratin !

Les plus belles pépites à offrir ou à acheter sur www.lepetitballon.com

Livraison offerte à partir de 6 bouteilles.

Martin Ohannessian

Written by

Président du Petit Ballon @LPBallon — Instagram : @mohannessian www.lepetitballon.com

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade