Happy birthday Molotov !

11 juillet 2016 : 2 ans après.

Team Molotov,

Molotov a deux ans aujourd’hui.

Quelles 2 années extraordinaires et défis relevés.

En démarrant l’aventure, nous savions que les choses ne seraient pas faciles. Créer Molotov dans un monde aussi complexe et en mutation qu’est l’industrie de l’audiovisuel était une gageure. Sans parler des défis techniques.

Avant de lancer Molotov, on nous disait “ça ne marchera jamais, tout le monde a déjà la télé, et ceux qui ne l’ont pas ne veulent plus la regarder”. Puis, “vous n’aurez pas les chaînes”. Puis, on nous a dit “l’ergonomie fonctionne sur le web mais vous n’arriverez pas à adapter cette interface sur l’écran de télé”. Puis encore “vous n’aurez jamais le droit de faire de l’enregistrement dans le cloud”, ou “vous n’arriverez pas à construire une plateforme qui résistera à la charge et absorber de grands événements sportifs”.

Deux ans plus tard, quasi 6 millions d’utilisateurs se sont inscrits à notre plateforme ; il arrive qu’un million l’utilisent en une seule journée ; des dizaines de milliers paient pour un service dont ils n’imaginaient même pas avoir besoin il y a quelques mois.

C’est un résultat exceptionnel après seulement deux années, un service ouvert sur un seul territoire, une marque et un produit totalement inconnus il y a deux ans, quasiment sans publicité, sans effort marketing ou média pour le relayer, créant de toute pièce une offre dans un secteur qui n’attendait rien ni personne et qui, a priori, n’avait besoin de rien — il n’y avait pas de “problème” d’accès à la télévision que Molotov venait résoudre.

Quanti, mais aussi quali : des notes utilisateurs au zénith dès les premiers jours et toujours à ce jour, un NPS dont rêveraient nombre d’entreprises, des prix et récompenses, invitations à des dizaines de conférences et keynotes, une reconnaissance unanime des professionnels qu’ils soient du monde de la télé ou d’Internet.

Saviez-vous qu’une délégation de Japonais est venue nous rendre visite il y a quelques semaines, car ils avaient entendu parlé de Molotov depuis Tokyo, et cherchaient à comprendre ce qu’était cette entreprise française dont toute l’industrie audiovisuelle parle actuellement ? Vous souvenez-vous de l’excitation d’Apple à notre égard alors même que nous n’étions pas encore lancés, nous invitant à leur keynote en Californie, et organisant pour nous une conférence de presse à Paris ?

Combien rêveraient d’autant d’attention ?

Si la vision n’a pas bougé d’un yota, (ceux qui ont vu fonctionner le POC imaginé il y a 5 ans le savent), nous avons passé une bonne partie de ces deux années à nous construire et chercher notre vérité.

La vérité la plus importante est ce que nous sommes, et pourquoi nous sommes ici : rendre facile, rapide et joyeux l’accès aux contenus, et permettre aux éditeurs petits et grands, nationaux et internationaux, gratuits et payants, de continuer à produire, créer, nous informer, nous divertir.

Molotov est le terreau d’un nouvel écosystème dans ce que sera le monde de la distribution audiovisuelle de demain.

Je pourrais dire encore beaucoup de choses — et j’y reviendrai — mais il y a une seule chose que je veux dire aujourd’hui : merci.

Je suis fier de Molotov, fier de vous. Je ressens un très fort sentiment d’accomplissement, d’appréciation et de générosité pour vous tous.

Notre équipe a énormément de talent, de résilience et de cœur. Vous avez travaillé dur pour créer Molotov et le rendre important. Je sais que cette première phase n’a pas été facile. Se construire en grandissant est sans doute l’exercice le plus difficile. Mais le résultat est là.

À tous ceux qui sont passé par chez nous, à tous ceux qui ont résisté aux difficultés, tous ceux qui nous ont récemment rejoint pour nous aider à accomplir notre mission, je veux dire merci. Merci d’avoir porté cette vision et transformé en réalité ce qui était au départ une simple idée.

Nous ne sommes limités que par notre sentiment d’urgence. Les gens qui utilisent Molotov chaque jour méritent notre meilleur. Ils sont la raison pour laquelle nous sommes ici. Alors montrons-leur de quoi nous sommes capables, et donnons leur un meilleur Molotov encore plus rapidement qu’ils ne pourraient l’imaginer.

Nous pouvons le faire. Nous allons continuer à le faire tous les jours.

Après la naissance et le premier âge, nous allons passer à une nouvelle phase dans la vie de Molotov. Nous allons nous organiser pour grandir et nous déployer.

Et construire le Molotov de son 3e anniversaire.

Happy 2nd birthday, Molotov !

JeanDavid

PS: Fier d’avoir pu regarder la demi finale hier sans le moindre glitch, en haute définition d’un bout à l’autre alors que je me trouve au milieu des champs en rase campagne avec une connexion ADSL de base non dégroupée, et reçu mon enregistrement du match quelques minutes à peine celui-ci terminé, dans lequel j’ai pu naviguer d’avant en arrière avec des temps de réponse exceptionnels. Bravo la team tech, vous assurez.

Like what you read? Give Molotov a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.